Publié le 10.04.2012 • Mis à jour le 13.04.2012

Réponse de Nicolas Dupont-Aignan

Le CCFD-Terre Solidaire a envoyé un questionnaire à tous les candidats : outre leurs réponses sur chacune de nos 16 propositions, ils pouvaient s’exprimer plus largement sur les quatre thèmes de notre Pacte.

Le candidat s’engage sur la première de nos quatre propositions concernant les droits des migrants. Il assortit son engagement du commentaire suivant :

Monsieur,

Le courrier de votre association, ’CCFD - Terre solidaire", m’est bien parvenu. Je vous remercie de me l’avoir adressé car il me fournit l’occasion de vous dire combien je suis favorable à la proposition phare de "renégocier des accords de gestion concertée, sur une base juste et équitable, fondés sur le respect de droits des migrants".

Le droit national, puis international, doit évidemment s’appliquer à tous, sans distinction d’origine, de race ou de religion. Les migrants étant dépositaires, comme tout homme, de l’intégralité de la dignité humaine, ils doivent à ce titre être intégralement respectés et protégés, conformément au droit le plus élevé, qui a d’abord pour fonction de protéger les plus faibles.

Il est temps que l’Etat français redevienne l’authentique serviteur de l’intérêt général, et pas seulement d’un intérêt national qui en serait dissociable.

Je vous assure, Monsieur, de ma détermination à servir les idéaux que nous partageons, et vous prie de croire en mes sentiments respectueux.

Nicolas DUPONT-AIGNAN

Candidat à la Présidence de la République

Député-Maire de Yerres

Dans son commentaire, Nicolas Dupont-Aignan pose des principes, sans apporter d’éléments plus précis concernant la renégociation des accords de gestion concertée. Il n’évoque aucun des autres propositions du CCFD-Terre Solidaire sur les droits des migrants.

S’informer

13 de julio de 2018

¿Qué hacen los miembros de la Unión europea para que la ONU acabe con la impunidad de las empresas multinacionales?

Un colectivo de 36 organisaciones de la sociedad civil (asociaciones y sindicatos) interpeló a los Estados miembros de la Unión europea (...)

12 July 2018

What are the European Union and its individual Member States doing at the UN to stop corporate impunity?

On 11 July 2018, during the consultations taking place at the UN, a group of 36 civil society organisations called on the Member States (...)

12 juillet 2018

Que font les Etats membres de l’Union européenne à l’Onu pour mettre fin à l’impunité des multinationales ?

Ce 11 juillet 2018, un collectif de 36 organisations de la société civile (associations et syndicats) a interpellé les Etats membres de (...)

Nos projets

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)