Publié le 10.04.2012 • Mis à jour le 13.04.2012

Réponse de Nicolas Dupont-Aignan

Le CCFD-Terre Solidaire a envoyé un questionnaire à tous les candidats : outre leurs réponses sur chacune de nos 16 propositions, ils pouvaient s’exprimer plus largement sur les quatre thèmes de notre Pacte.

Le candidat s’engage sur la première de nos quatre propositions concernant les droits des migrants. Il assortit son engagement du commentaire suivant :

Monsieur,

Le courrier de votre association, ’CCFD - Terre solidaire", m’est bien parvenu. Je vous remercie de me l’avoir adressé car il me fournit l’occasion de vous dire combien je suis favorable à la proposition phare de "renégocier des accords de gestion concertée, sur une base juste et équitable, fondés sur le respect de droits des migrants".

Le droit national, puis international, doit évidemment s’appliquer à tous, sans distinction d’origine, de race ou de religion. Les migrants étant dépositaires, comme tout homme, de l’intégralité de la dignité humaine, ils doivent à ce titre être intégralement respectés et protégés, conformément au droit le plus élevé, qui a d’abord pour fonction de protéger les plus faibles.

Il est temps que l’Etat français redevienne l’authentique serviteur de l’intérêt général, et pas seulement d’un intérêt national qui en serait dissociable.

Je vous assure, Monsieur, de ma détermination à servir les idéaux que nous partageons, et vous prie de croire en mes sentiments respectueux.

Nicolas DUPONT-AIGNAN

Candidat à la Présidence de la République

Député-Maire de Yerres

Dans son commentaire, Nicolas Dupont-Aignan pose des principes, sans apporter d’éléments plus précis concernant la renégociation des accords de gestion concertée. Il n’évoque aucun des autres propositions du CCFD-Terre Solidaire sur les droits des migrants.

S’informer

15 janvier 2019

Elections présidentielles en RDC : "un processus électoral dévoyé et des institutions décrédibilisées" (communiqué)

Le résultat provisoire de l’élection présidentielle en République Démocratique du Congo, donnant vainqueur M. Tshisekedi, est terni par un (...)

8 janvier 2019

Brésil : forte inquiétude de l’Eglise et de la société civile sur le devenir des terres indigènes (témoignage)

Au Brésil, le nouveau président Jair Bolsonaro vient déjà d’annoncer le transfert de la responsabilité de la démarcation des terres indigènes (...)

20 décembre 2018

Pourquoi promouvoir l’agroécologie paysanne ?

Améliorer les conditions de vie socio-économiques et écologiques des populations rurales, c’est possible ! Le CCFD-Terre Solidaire fait le (...)

Nos projets

30 novembre 2018

Accorder l’humain et la planète, les initiatives qui marchent ! (carte interactive)

Il peut sembler difficile d’articuler écologie et droits humains. Pourtant, le CCFD-Terre Solidaire accompagne ses partenaires dans le (...)

5 novembre 2018

Après le séisme et le tsunami sur l’île de Sulawesi en Indonésie, l’aide s’organise

Un violent séisme suivi d’un tsunami ont durement frappé l’île de Sulawesi en Indonésie le 28 septembre dernier. Les organisations (...)

23 octobre 2018

En Amazonie, lutter contre le désespoir et le suicide des jeunes indigènes Madiha

Les Madiha, peuple indigène amazonien, sont confrontés à une grave crise sociale qui se traduit par une vague de suicides sans précédents (...)