Publié le 10.04.2012 • Mis à jour le 13.04.2012

Réponse de Nicolas Dupont-Aignan

Le CCFD-Terre Solidaire a envoyé un questionnaire à tous les candidats : outre leurs réponses sur chacune de nos 16 propositions, ils pouvaient s’exprimer plus largement sur les quatre thèmes de notre Pacte.

Le candidat s’engage sur la première de nos quatre propositions concernant les droits des migrants. Il assortit son engagement du commentaire suivant :

Monsieur,

Le courrier de votre association, ’CCFD - Terre solidaire", m’est bien parvenu. Je vous remercie de me l’avoir adressé car il me fournit l’occasion de vous dire combien je suis favorable à la proposition phare de "renégocier des accords de gestion concertée, sur une base juste et équitable, fondés sur le respect de droits des migrants".

Le droit national, puis international, doit évidemment s’appliquer à tous, sans distinction d’origine, de race ou de religion. Les migrants étant dépositaires, comme tout homme, de l’intégralité de la dignité humaine, ils doivent à ce titre être intégralement respectés et protégés, conformément au droit le plus élevé, qui a d’abord pour fonction de protéger les plus faibles.

Il est temps que l’Etat français redevienne l’authentique serviteur de l’intérêt général, et pas seulement d’un intérêt national qui en serait dissociable.

Je vous assure, Monsieur, de ma détermination à servir les idéaux que nous partageons, et vous prie de croire en mes sentiments respectueux.

Nicolas DUPONT-AIGNAN

Candidat à la Présidence de la République

Député-Maire de Yerres

Dans son commentaire, Nicolas Dupont-Aignan pose des principes, sans apporter d’éléments plus précis concernant la renégociation des accords de gestion concertée. Il n’évoque aucun des autres propositions du CCFD-Terre Solidaire sur les droits des migrants.

S’informer

30 octobre 2018

"Il faut cesser de faire la guerre aux migrants" (vidéos)

Catherine Wihtol de Wenden, docteure en sciences politiques, dénonce l’aberration des politiques sécuritaires inefficaces pour résoudre (...)

30 octobre 2018

La Bosnie-Herzégovine, cul-de-sac pour les migrants

FDM n°306

Depuis la fermeture de la route des Balkans en mars 2016, nombre de migrants continuent de tenter leur chance pour rejoindre l’Europe en (...)

30 octobre 2018

Des jeunes à la découverte de la Bosnie sur le thème de la paix en Europe

FDM n°306

Que signifie la paix pour celles et ceux qui ont connu la guerre ? C’est pour tenter de répondre à cette question que treize jeunes des (...)

Nos projets

23 octobre 2018

En Amazonie, lutter contre le désespoir et le suicide des jeunes indigènes Madiha

Les Madiha, peuple indigène amazonien, sont confrontés à une grave crise sociale qui se traduit par une vague de suicides sans précédents (...)

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)