Publié le 22 janvier 2013

Passez la frontière

Fiche 2 - Dossier enseignants au collège

Découvrir la nature des migrations internationales, spécifiquement les migrations de réfugiés
- Mieux connaître la nature des flux des migrations internationales.
- Mieux connaître l’origine et la destination des flux de réfugiés.
- Mieux connaître la réalité du statut de réfugié.

Étape 1 : Réfugié, qui es-tu ? (10 mn)
Les élèves se munissent de la fiche d’activités Qui suis-je ? (annexe 1), et relient les termes à leur carte d’identité.

L’enseignant demande aux élèves ce qu’ils retiennent de la définition d’un réfugié. Qu’est-ce qui différencie un réfugié, d’un étranger, d’un sans-papier, d’un immigré ?

Étape 2 : Réfugié, où vas-tu ? (20 mn)

L’enseignant précise que la suite de l’activité va porter seulement sur les réfugiés.

L’enseignant forme 10 groupes de 2 à 3 élèves. Il remet à chaque groupe une pastille autocollante, soit en tout 10 pastilles.

Les groupes sont invités à coller leur pastille sur le pays de la carte Peters (ou du planisphère) dont ils pensent qu’il est le premier lieu de destination des réfugiés dans le monde.

L’enseignant demande à chaque groupe ce qui l’a amené à désigner tel pays ou tel autre comme destination des réfugiés. Puis, l’enseignant reprend les pastilles et les remet, une par une, sur les bonnes destinations et engage une discussion sur les surprises éventuelles des élèves quant à ces destinations. (S’appuyer sur le document ressource en annexe 2).

Étape 3 : Réfugié, pourquoi pars-tu ? (30 mn)
La suite de l’activité propose de travailler sur les motivations au départ. L’enseignant remet une copie de l’annexe 3 Pourquoi, je pars à chaque groupe. Les élèves analysent le document en comparant le parcours des 2 protagonistes. Quels sont les points communs dans leurs motivations ? Quelles sont les différences ? L’enseignant veillera à ce que les élèves fassent la distinction entre motivations économiques et politiques.

L’enseignant propose ensuite un échange avec tous les élèves : en quoi l’Afrique du Sud est un pays miroir pour un pays comme la France, du point de vue des migrations ? (S’appuyer sur les ressources enseignant de l’annexe 5).

Étape 4 : Réfugié, d’où viens-tu ? (20 mn)
L’enseignant forme six groupes de 4 à 5 élèves et leur remet une pastille d’une couleur différente de celle utilisée en étape 2, soit 6 pastilles en tout.

Les groupes sont invités à coller leurs pastilles sur les pays de la carte Peters (ou du planisphère) dont ils pensent qu’ils sont les premiers lieux d’origine des réfugiés dans le monde.

L’enseignant demande à chaque groupe ce qui l’amène à désigner tel ou tel pays comme lieu d’origine des réfugiés. Puis l’enseignant reprend les pastilles et les remet, une par une, sur les bonnes origines et engage une discussion sur les surprises éventuelles des élèves quant à ces origines. (S’appuyer sur le document ressource en annexe 2).

Étape 5 : Réfugié, comment vis-tu ? (30 mn)
La suite de l’activité propose de travailler sur les conditions de vie des réfugiés. L’enseignant remet une copie de l’annexe 4 Là où je vis maintenant à chaque groupe. Les élèves relèvent les informations concernant les conditions de vie du protagoniste en Afrique du Sud.
L’enseignant propose un échange avec tous les élèves : en quoi la situation des réfugiés en Afrique du Sud est-elle comparable à celle des réfugiés en France ?

Étape 6 : Conclusion (10 mn)
L’enseignant demande aux élèves s’ils connaissent d’autres fausses représentations ou d’autres préjugés largement partagés en ce qui concerne les migrations internationales

Fiche 2 : Passez la frontière

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)

26 juillet 2018

Le niébé, un haricot au coeur de la bataille pour les semences paysannes

Le niébé est un haricot très populaire en Afrique de l’Ouest, et particulièrement nutritif. Pour le promouvoir et le protéger, l’AOPP, une (...)

S’informer

15 octobre 2018

Les pistes inexplorées pour ne pas dépasser les 1,5°C (Rapport)

Le rapport du GIEC paru la semaine dernière nous confirme qu’il est possible de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C et respecter (...)

11 October 2018

UN Treaty on transnational corporations and human rights: the moment of truth for France?

On 26 June 2014, the United Nations Human Rights Council established an intergovernmental working group to draw up ‘an international (...)

8 octobre 2018

Traité ONU sur les entreprises transnationales et les droits humains : l’heure de vérité pour la France ?

Le 26 juin 2014, le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies a établi un groupe de travail intergouvernemental afin « d’élaborer un (...)