Publié le 22 janvier 2013

Passez la frontière

Fiche 2 - Dossier enseignants au collège

Découvrir la nature des migrations internationales, spécifiquement les migrations de réfugiés
- Mieux connaître la nature des flux des migrations internationales.
- Mieux connaître l’origine et la destination des flux de réfugiés.
- Mieux connaître la réalité du statut de réfugié.

Étape 1 : Réfugié, qui es-tu ? (10 mn)
Les élèves se munissent de la fiche d’activités Qui suis-je ? (annexe 1), et relient les termes à leur carte d’identité.

L’enseignant demande aux élèves ce qu’ils retiennent de la définition d’un réfugié. Qu’est-ce qui différencie un réfugié, d’un étranger, d’un sans-papier, d’un immigré ?

Étape 2 : Réfugié, où vas-tu ? (20 mn)

L’enseignant précise que la suite de l’activité va porter seulement sur les réfugiés.

L’enseignant forme 10 groupes de 2 à 3 élèves. Il remet à chaque groupe une pastille autocollante, soit en tout 10 pastilles.

Les groupes sont invités à coller leur pastille sur le pays de la carte Peters (ou du planisphère) dont ils pensent qu’il est le premier lieu de destination des réfugiés dans le monde.

L’enseignant demande à chaque groupe ce qui l’a amené à désigner tel pays ou tel autre comme destination des réfugiés. Puis, l’enseignant reprend les pastilles et les remet, une par une, sur les bonnes destinations et engage une discussion sur les surprises éventuelles des élèves quant à ces destinations. (S’appuyer sur le document ressource en annexe 2).

Étape 3 : Réfugié, pourquoi pars-tu ? (30 mn)
La suite de l’activité propose de travailler sur les motivations au départ. L’enseignant remet une copie de l’annexe 3 Pourquoi, je pars à chaque groupe. Les élèves analysent le document en comparant le parcours des 2 protagonistes. Quels sont les points communs dans leurs motivations ? Quelles sont les différences ? L’enseignant veillera à ce que les élèves fassent la distinction entre motivations économiques et politiques.

L’enseignant propose ensuite un échange avec tous les élèves : en quoi l’Afrique du Sud est un pays miroir pour un pays comme la France, du point de vue des migrations ? (S’appuyer sur les ressources enseignant de l’annexe 5).

Étape 4 : Réfugié, d’où viens-tu ? (20 mn)
L’enseignant forme six groupes de 4 à 5 élèves et leur remet une pastille d’une couleur différente de celle utilisée en étape 2, soit 6 pastilles en tout.

Les groupes sont invités à coller leurs pastilles sur les pays de la carte Peters (ou du planisphère) dont ils pensent qu’ils sont les premiers lieux d’origine des réfugiés dans le monde.

L’enseignant demande à chaque groupe ce qui l’amène à désigner tel ou tel pays comme lieu d’origine des réfugiés. Puis l’enseignant reprend les pastilles et les remet, une par une, sur les bonnes origines et engage une discussion sur les surprises éventuelles des élèves quant à ces origines. (S’appuyer sur le document ressource en annexe 2).

Étape 5 : Réfugié, comment vis-tu ? (30 mn)
La suite de l’activité propose de travailler sur les conditions de vie des réfugiés. L’enseignant remet une copie de l’annexe 4 Là où je vis maintenant à chaque groupe. Les élèves relèvent les informations concernant les conditions de vie du protagoniste en Afrique du Sud.
L’enseignant propose un échange avec tous les élèves : en quoi la situation des réfugiés en Afrique du Sud est-elle comparable à celle des réfugiés en France ?

Étape 6 : Conclusion (10 mn)
L’enseignant demande aux élèves s’ils connaissent d’autres fausses représentations ou d’autres préjugés largement partagés en ce qui concerne les migrations internationales

Fiche 2 : Passez la frontière

Nos projets

11 janvier 2019

Mexique : sur les routes de l’exil, une femme et deux hommes témoignent

Manolo, Octavio, et Malvina ont trouvé refuge à la Casa Mambré, un point d’accueil créé par les sœurs scalabriniennes au Mexique et soutenu (...)

30 novembre 2018

Accorder l’humain et la planète, les initiatives qui marchent ! (carte interactive)

Il peut sembler difficile d’articuler écologie et droits humains. Pourtant, le CCFD-Terre Solidaire accompagne ses partenaires dans le (...)

5 novembre 2018

Après le séisme et le tsunami sur l’île de Sulawesi en Indonésie, l’aide s’organise

Un violent séisme suivi d’un tsunami ont durement frappé l’île de Sulawesi en Indonésie le 28 septembre dernier. Les organisations (...)

S’informer

21 février 2019

Vote des accords UE-Singapour (Communiqué)

“Poursuivons la mobilisation pour mettre fin à l’impunité des multinationales” Ce mercredi 13 février, une majorité de députés européens a (...)

21 février 2019

Rapport - Les entreprises dans le viseur des ONG, deux ans après l’adoption de la loi sur le devoir de vigilance (Communiqué)

Voilà deux ans qu’a été adoptée la loi française relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre, qui (...)

17 février 2019

Fabriquer et offrir du shampoing fait maison (recette birmane DIY)

Comment fabriquer dix litres de shampoing naturel et solidaire ? De passage en France, Peinn Pein nous a livré sa recette. Formatrice (...)