Noël contre la faim

Publié le 22 janvier 2013

Passez la frontière

Fiche 2 - Dossier enseignants au collège

Découvrir la nature des migrations internationales, spécifiquement les migrations de réfugiés
- Mieux connaître la nature des flux des migrations internationales.
- Mieux connaître l’origine et la destination des flux de réfugiés.
- Mieux connaître la réalité du statut de réfugié.

Étape 1 : Réfugié, qui es-tu ? (10 mn)
Les élèves se munissent de la fiche d’activités Qui suis-je ? (annexe 1), et relient les termes à leur carte d’identité.

L’enseignant demande aux élèves ce qu’ils retiennent de la définition d’un réfugié. Qu’est-ce qui différencie un réfugié, d’un étranger, d’un sans-papier, d’un immigré ?

Étape 2 : Réfugié, où vas-tu ? (20 mn)

L’enseignant précise que la suite de l’activité va porter seulement sur les réfugiés.

L’enseignant forme 10 groupes de 2 à 3 élèves. Il remet à chaque groupe une pastille autocollante, soit en tout 10 pastilles.

Les groupes sont invités à coller leur pastille sur le pays de la carte Peters (ou du planisphère) dont ils pensent qu’il est le premier lieu de destination des réfugiés dans le monde.

L’enseignant demande à chaque groupe ce qui l’a amené à désigner tel pays ou tel autre comme destination des réfugiés. Puis, l’enseignant reprend les pastilles et les remet, une par une, sur les bonnes destinations et engage une discussion sur les surprises éventuelles des élèves quant à ces destinations. (S’appuyer sur le document ressource en annexe 2).

Étape 3 : Réfugié, pourquoi pars-tu ? (30 mn)
La suite de l’activité propose de travailler sur les motivations au départ. L’enseignant remet une copie de l’annexe 3 Pourquoi, je pars à chaque groupe. Les élèves analysent le document en comparant le parcours des 2 protagonistes. Quels sont les points communs dans leurs motivations ? Quelles sont les différences ? L’enseignant veillera à ce que les élèves fassent la distinction entre motivations économiques et politiques.

L’enseignant propose ensuite un échange avec tous les élèves : en quoi l’Afrique du Sud est un pays miroir pour un pays comme la France, du point de vue des migrations ? (S’appuyer sur les ressources enseignant de l’annexe 5).

Étape 4 : Réfugié, d’où viens-tu ? (20 mn)
L’enseignant forme six groupes de 4 à 5 élèves et leur remet une pastille d’une couleur différente de celle utilisée en étape 2, soit 6 pastilles en tout.

Les groupes sont invités à coller leurs pastilles sur les pays de la carte Peters (ou du planisphère) dont ils pensent qu’ils sont les premiers lieux d’origine des réfugiés dans le monde.

L’enseignant demande à chaque groupe ce qui l’amène à désigner tel ou tel pays comme lieu d’origine des réfugiés. Puis l’enseignant reprend les pastilles et les remet, une par une, sur les bonnes origines et engage une discussion sur les surprises éventuelles des élèves quant à ces origines. (S’appuyer sur le document ressource en annexe 2).

Étape 5 : Réfugié, comment vis-tu ? (30 mn)
La suite de l’activité propose de travailler sur les conditions de vie des réfugiés. L’enseignant remet une copie de l’annexe 4 Là où je vis maintenant à chaque groupe. Les élèves relèvent les informations concernant les conditions de vie du protagoniste en Afrique du Sud.
L’enseignant propose un échange avec tous les élèves : en quoi la situation des réfugiés en Afrique du Sud est-elle comparable à celle des réfugiés en France ?

Étape 6 : Conclusion (10 mn)
L’enseignant demande aux élèves s’ils connaissent d’autres fausses représentations ou d’autres préjugés largement partagés en ce qui concerne les migrations internationales

Fiche 2 : Passez la frontière

Nos projets

1er décembre 2017 Acord Burundi , Les femmes paysannes de l’Union Uwaki de Kiwanja, décembre 2013 , Mooriben

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)

1er décembre 2017 Inades formation au Burundi

Burundi : Les femmes au coeur de la transition écologique et sociale

301 - Septembre-Octobre

Porté par le CCFD-Terre Solidaire dans six pays africains, le programme PAIES au Burundi a notablement contribué à inclure les femmes au (...)

16 novembre 2017 Amassa Afrique Verte

Au Mali, 6 manières de faire face aux changements climatiques

Au Mali, la saison des pluies est durablement perturbée par la crise du climat. Ces changements affectent en particulier la période des (...)

S’informer

8 décembre 2017

Au Mexique, le Prix National des Droits Humains 2017 décerné à notre partenaire Miguel Gandara, président de Serapaz

Avec tous les membres de Serapaz, le CCFD-Terre Solidaire se réjouit de voir le Prix National des Droits Humains au Mexique décerné à son (...)

29 novembre 2017

Henri Burin des Roziers, grand avocat des paysans sans terre au Brésil, nous a quittés

Henri Burin des Roziers est mort le 26 novembre 2017 à Paris à l’âge de 87 ans. Frère dominicain français épris de justice et de liberté, (...)

24 novembre 2017

Toujours victimes de violences, les Colombiennes reprennent leur destin en main

302 - Novembre-Décembre

Toujours victimes de violences malgré la fin du conflit armé, les Colombiennes cherchent à se défendre contre ce fléau. À la faveur des (...)