Dossier : Vivre le carême 2020 autour de l’écologie intégrale dans le contexte du Covid 19

Une rencontre avec les têtes d’affiche du "Temps des solutions"

Publié le 15.12.2019 Mis à jour le 30.03.2020

Un agronome rwandais, une collégienne française, une religieuse péruvienne... Découvrez celles et ceux qui incarnent notre campagne le Temps des Solutions, notre campagne pour promouvoir l’agroécologie paysanne et solidaire comme une réponse à l’urgence environnementale et climatique.

Au Rwanda, François défend la préservation des sols et la biodiversité

François a choisi de s’impliquer avec Acord Rwanda, une organisation soutenue par le CCFD-Terre Solidaire. Avec les paysans, ils mettent en œuvre des actions pour la préservation des sols et la biodiversité  : replanter des arbres fruitiers, installer des systèmes de collecte des eaux de pluie et changer les pratiques agricoles afin que chacun mange à sa faim.
Lire aussi : Au Rwanda, les paysans écartelés entre agriculture familiale et “Révolution verte”

Au Pérou, Lucero accompagne les populations locales

Sœur Lucero Guillén est originaire d’Arequipa dans les Andes péruviennes et vit à Yurimaguas, en Amazonie depuis 1983. Elle est engagée depuis de nombreuses années pour défendre les droits des communautés paysannes et indigènes au sein de la la Pastorale de la Terre de Yurimaguas.

Elle accompagne les populations locales pour lutter contre les impacts de la culture d’huile de palme et promouvoir des alternatives durables (production en potager, parcelles démonstratives en systèmes agroforestiers).

En RDC, Théogène porte la voix des paysannes du Kivu et défend et leur accès à la terre

En RDC, dans la province du Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo, les terres sont souvent exclusivement gérées par les hommes. L’organisation paysanne féminine UWAKI aide les femmes à louer des terres et les forme à des techniques agricoles nouvelles comme l’entretien des jardins familiaux, la fabrication de bio-pesticides, la conduite des pépinières ou le compostage (transformation des déchets organiques en engrais.)
UWAKI défend aussi l’accès des femmes à la terre. Pour cela, elle organise des séances de dialogues entre hommes et femmes dans les villages et encourage une participation plus équilibrée aux travaux des champs et une implication des femmes plus importante dans les décisions liées à l’agriculture.
Pour en savoir plus sur l’agroécologie en RDC et l’action d’Uwaki, consultez notre outil d’animation pédagogique Bouge ta planète

Lucie, exemple d’une génération qui s’engage

Lucie est une collégienne soucieuse de l’environnement et de notre planète qui soutient le CCFD-Terre Solidaire dans son action.
" Il faut protéger la faune et la flore pour la génération future : ma génération. Il faut agir maintenant car nous n’avons plus le temps. Nous commençons à voir les conséquences de nos actes, la fonte des glaces en Antarctique, les feux de forêts en Australie où plus d’un million d’animaux sont morts. Je suis inquiète de ce qui se passe, de la direction que nous prenons, mais je pense que l’on peut y arriver si on s’y met tous".

Claudio, bénévole, sensibilise le public en France


Claudio, bénévole CCFD-Terre Solidaire en France, fait partie de ces personnalités qui sensibilisent le public aux problématiques de l’agroécologie dans les délégations régionales.

Retrouvez notre site de campagne "Le temps des solutions" S’engager personnellement : 40 actes généreux pour la planète »

À lire
Suivez-nous
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim
et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066