Communiqués de presse, Politique agricole commune

Politique agricole commune : un bilan de santé décevant, une orientation confuse.

Publié le 21.11.2008| Mis à jour le 09.09.2021
Vendredi 20 novembre, les ministres européens de l’agriculture sont parvenus à un compromis sur le bilan de santé de la Politique agricole commune -PAC. Le Comité catholique contre la faim et pour le développement qui participe activement au collectif d’associations Pac 2013 se déclare déçu de la position européenne. Elle désorganise les marchés agricoles qui ont besoin de régulation ; elle est trop timorée sur le transfert des aides pour affronter les défis environnementaux et ruraux de l’Europe. Aussi le CCFD-Terre solidaire demande-t-il que soit mise en place une nouvelle gouvernance pour décider de la mise en oeuvre du bilan de santé en France. il demande aussi que les collectivités territoriales et les organisations de la société civile soient parties prenantes à la définition de la politique agricole. Contacts : Ambroise Mazal, chargé de plaidoyer « souveraineté alimentaire » au CCFD-Terre solidaire : tél : + 33 (0)1 44 82 81 80, mail : a.mazal@ccfd.asso.fr Bernard Cressens, wwf tél : + 33 (0)6 12 06 16 55, mail : b.cressens@wwf.fr Samuel Féret, coordinateur du groupe Pac 2013  tél : + 33 (0)977 965 172, mail : samuel.feret@gmail.com Pour comprendre les tensions et les enjeux du bilan de santé de la PAC. Lisez le communiqué de Pac 2013.

Documents joints

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne