Publié le 08.02.2011 • Mis à jour le 09.07.2012

Cahier de propositions citoyennes pour le changement.

Paris, le 8 février 2011

Le Mouvement Social Guinéen considère que, dans cette période cruciale de l’histoire de la Guinée, avec l’élection démocratique d’un Président de la République, il est de son devoir de s’impliquer fortement dans le processus de démocratisation. Ainsi, il compte s’engager résolument, en se recentrant sur son rôle et ses missions, pour un Etat de droit en Guinée et l’instauration d’une gouvernance démocratique.

Le Mouvement Social Guinéen se doit de construire une nouvelle dynamique avec l’ensemble de ses composantes. Cette démarche doit permettre de relancer le débat autour du contenu du changement, aux fins d’offrir aux guinéens la capacité d’asseoir les bases d’un Etat de droit garantissant le progrès économique et social.

C’est à cette fin que le CNOSCG a organisé, à Conakry, du 9 au 11 décembre 2010, un Forum International des Sociétés Civiles regroupant l’ensemble de ses démembrements (Conseils Préfectoraux/Communaux, Conseils Régionaux), ses réseaux affiliés, l’Inter-centrale Syndicale et une
quinzaine de représentants des sociétés civiles africaines et européennes.

La question centrale examinée par le forum était : « Comment consolider les acquis démocratiques et renforcer l’Etat de droit en Guinée à l’aune de la troisième République ? »

Ce forum a identifié et adopté, pour les cinq prochaines années (2011 - 2015), une charte éthique et une stratégie d’action que le Mouvement Social Guinéen doit mettre en oeuvre afin de répondre à cette préoccupation.

C’est dans ce cadre que des concertations régionales sur l’Etat de Droit se sont déroulées sur toute l’étendue du territoire, associant tous les acteurs locaux du Mouvement Social Guinéen.

Sur la base des constats partagés par tous les acteurs du Mouvement Social Guinéen, ce cahier de propositions citoyennes pour le Changement a été élaboré à l’attention du Président de la République. Il recense un certain nombre de préoccupations des citoyens guinéens et propose des mesures emblématiques afin de rétablir la confiance entre la population guinéenne et l’Etat.

Lire le cahier de propositions citoyennes pour le cahngement en Guinée (pdf)

Nos projets

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

1er février 2017

Bénin : « Aidons les enfants à échapper à la traite »

FDM n°297

La traite d’enfants touche les jeunes Béninois les plus pauvres du pays. Face à ce phénomène, Sin Do, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, (...)

15 avril 2016

Guinée : La patate chaude des paysans

FDM n°289

Dans la région du Fouta-Djalon, le dérèglement climatique aggrave les difficultés des paysans, très dépendants de la culture de pomme de (...)

S’informer

19 October 2018

Brésil, une démocratie en péril

15 ans seulement après l’espoir suscité par l’élection de Lula, le Brésil est sur le point d’élire Jair Bolsonaro à la tête du pays. Un (...)

20 juillet 2018

Niger : Les défenseurs des droits humains poursuivis à tort doivent être libérés (communiqué)

Alors que le verdict du procès des défenseurs des droits humains au Niger est attendu pour mardi 24 juillet, il est plus que temps pour (...)

13 June 2018

Au Tchad : la société civile s’organise pour construire la paix

Le Tchad est rongé par les tensions intercommunautaires construites et instrumentalisées par des leaders politiques et religieux. La (...)