Publié le 08.02.2011 • Mis à jour le 09.07.2012

Cahier de propositions citoyennes pour le changement.

Paris, le 8 février 2011

Le Mouvement Social Guinéen considère que, dans cette période cruciale de l’histoire de la Guinée, avec l’élection démocratique d’un Président de la République, il est de son devoir de s’impliquer fortement dans le processus de démocratisation. Ainsi, il compte s’engager résolument, en se recentrant sur son rôle et ses missions, pour un Etat de droit en Guinée et l’instauration d’une gouvernance démocratique.

Le Mouvement Social Guinéen se doit de construire une nouvelle dynamique avec l’ensemble de ses composantes. Cette démarche doit permettre de relancer le débat autour du contenu du changement, aux fins d’offrir aux guinéens la capacité d’asseoir les bases d’un Etat de droit garantissant le progrès économique et social.

C’est à cette fin que le CNOSCG a organisé, à Conakry, du 9 au 11 décembre 2010, un Forum International des Sociétés Civiles regroupant l’ensemble de ses démembrements (Conseils Préfectoraux/Communaux, Conseils Régionaux), ses réseaux affiliés, l’Inter-centrale Syndicale et une
quinzaine de représentants des sociétés civiles africaines et européennes.

La question centrale examinée par le forum était : « Comment consolider les acquis démocratiques et renforcer l’Etat de droit en Guinée à l’aune de la troisième République ? »

Ce forum a identifié et adopté, pour les cinq prochaines années (2011 - 2015), une charte éthique et une stratégie d’action que le Mouvement Social Guinéen doit mettre en oeuvre afin de répondre à cette préoccupation.

C’est dans ce cadre que des concertations régionales sur l’Etat de Droit se sont déroulées sur toute l’étendue du territoire, associant tous les acteurs locaux du Mouvement Social Guinéen.

Sur la base des constats partagés par tous les acteurs du Mouvement Social Guinéen, ce cahier de propositions citoyennes pour le Changement a été élaboré à l’attention du Président de la République. Il recense un certain nombre de préoccupations des citoyens guinéens et propose des mesures emblématiques afin de rétablir la confiance entre la population guinéenne et l’Etat.

Lire le cahier de propositions citoyennes pour le cahngement en Guinée (pdf)

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

1er février 2017

Bénin : « Aidons les enfants à échapper à la traite »

FDM n°297

La traite d’enfants touche les jeunes Béninois les plus pauvres du pays. Face à ce phénomène, Sin Do, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, (...)

S’informer

18 décembre 2018

Nicaragua : Nouvelles attaques contre les libertés démocratiques (Communiqué)

Poursuivant sa politique consistant à museler toute expression critique vis-à-vis du gouvernement Ortega-Murillo, une majorité de députés (...)

29 novembre 2018

Cameroun : Les restrictions de la liberté d’expression marquent un signal inquiétant du nouveau mandat du Président Biya (communiqué)

• Au moins six journalistes arbitrairement arrêtés dans le cadre de leur travail • Disparition forcée d’un défenseur des droits humains • (...)

8 novembre 2018

RDC : 9 villages portent plainte contre une banque de développement allemande (communiqué)

Neuf communautés de la République démocratique du Congo ont accompli un geste historique cette semaine : elles ont porté plainte contre la (...)