Palestine-Israël

Dès la première moitié du XXème siècle, la Palestine connaît de profonds bouleversements : la région passe notamment sous mandat britannique et voit affluer de nombreux Juifs fuyant l’antisémitisme et les pogroms en Europe.

Ces arrivées massives vont être sources de tensions entre les populations palestiniennes et les immigrés juifs, ce qui pousse l’ONU à proposer en 1947 un plan de partage de la Palestine en deux Etats indépendants (un Etat juif et un Etat arabe). Ce plan ne sera jamais mis en place.

L’Etat d’Israël est proclamé par David Ben Gourion le 14 mai 1948, contraignant à l’exil plus de 750 000 palestiniens. C’est la « Nakba » (« catastrophe » en arabe).
Ils sont aujourd’hui5 millions de réfugiés Palestiniens répartis entre la Cisjordanie, la Bande de Gaza, ou les pays voisins comme la Jordanie ou le Liban.

Suite à la Guerre des Six Jours en 1967, Israël occupe Jérusalem-Est (la partie palestinienne de la ville, qui sera annexée à Israël en 1980), la Cisjordanie, la bande de Gaza et le plateau du Golan, sous souveraineté syrienne. Les Accords d’Oslo de 1993 qui prévoyaient un retrait progressif par Israël de la bande de Gaza puis de certaines parties de la Cisjordanie ne sont pas appliqués. La colonisation des territoires palestiniens connait même un essor sans précédent.

En 2000 éclate la deuxième Intifada, révolte des palestiniens contre l’occupation. Elle se traduit notamment par des incursions d’Israël dans les Territoires palestiniens et des attentats palestiniens en Israël.

Malgré la relance d’un processus de paix dans les années 2000 entre Ariel Sharon (Premier ministre d’Israël) et Mahmoud Abbas (Président de l’Autorité Palestinienne), la situation s’est enlisée aussi bien en Cisjordanie que dans la bande de Gaza.

Cette dernière est sous blocus israélien depuis 2006, année de l’élection du mouvement islamique Hamas, considéré comme « organisation terroriste » par l’Union européenne et par les Etats-Unis, et qui contrôle toujours de facto l’enclave.

A ce jour, la situation des Palestiniens, à Gaza comme en Cisjordanie, est particulièrement préoccupante, sur les plans économique et humanitaires notamment.

Selon les chiffres des Nations Unies, le Territoire occupé palestinien avait le taux de chômage le plus élevé au monde en 2018 (27%) , et environ 32% de la population y est en situation d’insécurité alimentaire en 2020 (dont 68% dans la Bande de Gaza).

Israël dont le PIB est tiré par le secteur des hautes technologies, connait des fortes inégalités entre groupes de populations. Les Arabes israélien (20% de la population israélienne) sont particulièrement discriminés.

Notre action

Le CCFD-Terre Solidaire soutient des acteurs et des projets de la société civile en Palestine depuis 1978, en Israël depuis 1983.

Partenaires de longue date en Palestine, le CCFD-Terre Solidaire soutient le Conseil des Eglises du Moyen-Orient dans sa réponse envers les réfugiés palestiniens de la région, ainsi que le Palestinian Counceling Center qui fournit des services en matière de santé mentale pour les populations palestiniennes.

Convaincu par la puissance de l’éducation informelle pour promouvoir une société pacifique et basée sur les droits, le CCFD-Terre Solidaire est partenaire de plusieurs organisations ayant recours à la culture pour autonomiser les enfants et les jeunes. Il appuie par exemple Yes Theatre en Cisjordanie et Culture et pensée libre dans la bande de Gaza.

Ayant également la volonté de donner une image alternative de la Palestine, et notamment de la bande de Gaza, ainsi que d’appuyer des projets favorisant l’intégration des femmes et des jeunes dans la société palestinienne, le CCFD-Terre Solidaire soutient depuis 2019 les organisations Filastiniyat et Community Media Center.

Pour le CCFD-Terre Solidaire, il est essentiel de travailler avec les deux parties. Depuis près de 40 ans, des partenaires sont soutenus en Israël.
Le CCFD-Terre Solidaire appuie des associations qui œuvrent à la fin de l’occupation. Emek Shaveh vise à contribuer à la protection et à la mise en valeur du patrimoine historique, religieux et culturel à Jérusalem et dans le Territoire palestinien et à rendre ce patrimoine accessible à tous les résidents.
Le CCFD-Terre Solidaire soutient aussi des associations qui travaillent avec des jeunes pour qu’ils connaissent leur histoire, soient fiers de leur identité et contribuent à la construction d’une société égalitaire pour toutes et tous, telle Sadaka Reut ou Baladna.

Enfin, le CCFD-Terre Solidaire a à cœur de sensibiliser le public français et européen aux réalités vécues en Palestine et en Israël, au conflit israélo-palestinien et la nécessité de mettre un terme à l’occupation.

Donner
Suivez-nous
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim
et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066