Publié le 02.07.2007 • Mis à jour le 21.01.2013

Rapport financier et l’essentiel 2011

Adopté l'Assemblée Générale du 12 mai 2012

Les emplois

La mission du CCFD-Terre Solidaire, là-bas – dans les pays du Sud et de l’Est –, et ici – en France, « lutter contre la faim et pour le développement », se décline selon trois leviers :
• là-bas, le soutien aux partenaires qui agissent sur le terrain ;
• là-bas et ici, le plaidoyer auprès des décideurs économiques et politiques pour un monde de justice ;
• ici, l’éducation au développement, qui favorise la prise de conscience par les citoyens des inégalités de notre planète.
L’activité de plaidoyer est répartie dans les comptes entre les deux rubriques constituant la « Mission sociale » : l’« Appui aux partenaires » pour 75 % et l’« Éducation au développement » pour 25 % de son coût total (600 k€).

Les frais de recherche de fonds, les frais de fonctionnement et autres frais (frais de
communication, frais financiers et frais exceptionnels) ne font pas partie de la mission sociale mais sont au service de celle-ci. Ils donnent à l’association les moyens matériels de son action.

La mission sociale
75 % du total de la générosité du public utilisée en 2011 a permis au CCFD-Terre Solidaire de remplir sa mission sociale dans ses trois leviers : soutien aux partenaires, plaidoyer et éducation au développement. L’appui aux partenaires, encore en augmentation cette année, représente 54 % de l’ensemble des emplois et de l’utilisation de la générosité du public.

Les frais de recherche de fonds
En 2011, le CCFD-Terre Solidaire a dépensé 1 € pour collecter 7,90 € (legs, donations et assurances-vie inclus).

Les frais de fonctionnement et autres frais
Ils représentent 10,6 % de l’utilisation de la générosité du public et 12 % de l’ensemble des dépenses.

Les ressources

Pour le CCFD-Terre Solidaire, elles proviennent essentiellement de la générosité de ses donateurs et, plus marginalement, de subventions et cofinancements reçus de l’Union européenne ou de l’Agence Française de Développement (AFD), et des revenus des placements financiers (Sicav de trésorerie).

• 91 % des ressources proviennent de la générosité du public, dons et legs, produits
de l’épargne solidaire.
Le total de la générosité du public est passé de 37 023 k€ en 2010 à 41 425 k€ en 2011. Cette forte augmentation est liée à la réception d’une assurance-vie exceptionnelle fin décembre, faisant passer les legs de 6 370 k€ en 2010 à 10 661 k€ en 2011. La collecte hors fonds dédiés a progressé de plus de 7 %.

• 6 % des ressources proviennent des subventions et cofinancements.
Avec le versement de la deuxième tranche du cofinancement de l’Union européenne pour un projet en Guinée, les cofinancements sont en forte augmentation (+ 44 %).
Le montant des cofinancements dans les comptes du CCFD-Terre Solidaire ne rend pas compte des cofinancements reçus directement par nos partenaires avec le soutien du service cofinancements du CCFD-Terre Solidaire.
Les subventions ont plus que doublé en 2011. Cette augmentation est le fruit de la recherche de financements pour les événements organisés pour les 50 ans.

• Les 3 % restants comprennent en particulier les ventes de produits solidaires et les produits des placements de trésorerie.

Rapport financier 2011
L’essentiel 2011, faits et chiffres clés du CCFD-Terre Solidaire

S’informer

11 October 2018

UN Treaty on transnational corporations and human rights: the moment of truth for France?

On 26 June 2014, the United Nations Human Rights Council established an intergovernmental working group to draw up ‘an international (...)

8 octobre 2018

Traité ONU sur les entreprises transnationales et les droits humains : l’heure de vérité pour la France ?

Le 26 juin 2014, le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies a établi un groupe de travail intergouvernemental afin « d’élaborer un (...)

8 October 2018

Rapport du GIEC 2018 : de profonds changements s’imposent ! (Vidéos)

Quels seront les impacts d’un réchauffement climatique supérieur à 1,5°C ? Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (...)

Nos projets

13 septembre 2018

Au Sénégal, la population vent debout contre la centrale à charbon de Bargny

Au Sénégal, la construction d’une centrale à charbon suscite une forte opposition locale. Outre son impact sur le réchauffement climatique (...)

21 août 2018

Egypte : une pépinière théâtrale au Caire

FDM n°305

Alors que la libre parole se réduit à peau de chagrin depuis la prise de pouvoir du président Sissi en 2013, un centre de formation au (...)

26 juillet 2018

Le niébé, un haricot au coeur de la bataille pour les semences paysannes

Le niébé est un haricot très populaire en Afrique de l’Ouest, et particulièrement nutritif. Pour le promouvoir et le protéger, l’AOPP, une (...)

Nos rapports

PDF