Asie

Tsunami en 2004

Publié le 16.12.2010| Mis à jour le 07.12.2021
Une expérience inédite de solidarité menée par le CCFD-Terre Solidaire et ses partenaires en Asie Le CCFD-Terre Solidaire entend soutenir ses structures partenaires « … pour qu’elles puissent reconstruire leurs locaux, relancer au plus vite leurs programmes de travail. Leur rôle sera très précieux pour aider ceux qui ont tout perdu à reconstruire leur environnement, relancer une activité économique ». Communiqué du CCFD-Terre Solidaire le 27 décembre 2004. Dès le lendemain du tsunami, le CCFD-Terre Solidaire, ayant une connaissance intime des sociétés civiles des pays touchés par la catastrophe, insiste publiquement sur la position et le rôle spécifiques que doivent jouer les ONG locales, en particulier ses partenaires :
  • « … Leur action s’oriente en particulier vers les communautés de pêcheurs et vers les populations « intouchables » …
  • Le CCFD-Terre Solidaire peut témoigner de l’extraordinaire solidarité qui s’est manifestée à l’intérieur même des pays les plus touchés.
  • L’action des associations locales, dans un premier temps tournée vers l’aide d’urgence, va se prolonger à moyen terme dans la reconstruction des capacités productives …
  • Il (le CCFD-Terre Solidaire) invite les bailleurs de fonds publics (…) à consacrer une partie des fonds promis au soutien des organisations des sociétés civiles locales …
26 décembre 2010 : quel bilan pouvons-nous tirer de ces 6 années de solidarité avec les peuples d’Asie ? Le CCFD-Terre Solidaire a soutenu plus de 50 initiatives avec 22 partenaires, dans les phases d’urgence, de réhabilitation et de développement, en Inde, Indonésie, Thaïlande et Sri Lanka. Au-delà du soutien financier, le CCFD-Terre Solidaire est resté solidaire aux côtés des survivants et des organisations locales, dont le rôle et les responsabilités se sont brutalement transformés. Des difficultés ont certes existé au cours de ces 6 années mais son mode d’intervention a fait ses preuves, renforçant le CCFD-Terre Solidaire dans ses convictions profondes : le partenariat de long terme avec des organisations locales de développement permet de répondre efficacement à une catastrophe et de construire les fondations d’un développement plus juste dans le futur. Ceux qui ont survécu aux terribles vagues du 26 décembre 2004 ont vu leur vie transformée à jamais. Le CCFD-Terre Solidaire et ses partenaires se sont faits acteurs d’une reconstruction fondée sur la solidarité et le respect de la dignité de chacun. Tsunami : les convictions du CCFD-Terre Solidaire Les représentants de la société civile locale : acteurs incontournables de l’urgence au développement Le partenariat : une réponse adaptée aux besoins générés par une catastrophe naturelle La participation des communautés : moteur de la reconstruction Redynamiser l’économie locale pour reconstruire durablement L’attention nécessaire au respect des droits des plus vulnérables La réponse à la crise dure des années Les réalisations du CCFD-Terre Solidaire et de ses partenaires L’action du CCFD-Terre Solidaire en chiffres Lire l’intégralité du bilan Tsunami, 2004-2010 (pdf) Lire le rapport de la Cour des comptes, p.95 (pdf)

Documents joints

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne