Publié le 08.07.2009 • Mis à jour le 24.01.2013

Exactions policières contre des Roms en France

Des exactions policières qui se multiplient pour dissuader les Roms, citoyens de l’Union européenne, de venir ou rester en France.

Paris le 8 juillet 2009

Depuis la fin de la trêve hivernale, les acteurs qui interviennent sur le terrain en France auprès des Roms d’Europe de l’Est vivant en squat ou bidonville partagent le sentiment d’une montée générale du harcèlement policier à l’encontre des familles. Les forces de l’ordre semblent de plus en plus souvent agir hors de tout cadre légal et déontologique, que ce soit à l’encontre des Roms qui tentent de survivre en lavant les pare-brises pour éviter de mendier, lors des interpellations sur la voie publique ou à l’occasion des expulsions de lieux de vie, qui s’enchaînent à un rythme accéléré et parfois sans que les personnes aient reçu préalablement de notification écrite (au moins 12 expulsions de groupes importants en Seine-Saint-Denis depuis la mi-mars, certaines familles ayant été expulsées successivement jusqu’à 5 fois en deux mois). 
 
Sur les 3 derniers mois, les membres du collectif Romeurope ont témoigné d’une série d’exactions graves (voir ci-dessous). Tout se passe comme si les institutions françaises étaient décidées à obtenir par tous les moyens le départ de ces citoyens européens. Après les expulsions musclées, les autorités sont passées à des pratiques plus vicieuses (pression psychologique et morale notamment). La présence en France de populations roms dans des conditions de grande précarité, appelle d’autres réponses que l’intimidation et la peur. Nous demandons l’arrêt immédiat de ce harcèlement policier et administratif. Et nous demandons également que les autorités réfléchissent aux modalités d’accueil digne et d’intégration des Roms, comme cela se pratique déjà avec succès sur certaines villes. (...)
 

Collectif national droits de l’Homme Romeurope :

ABCR (Association Biterroise Contre le Racisme) - ALPIL (Action pour l’insertion sociale par le logement) - AMPIL (Action Méditerranéenne Pour l’Insertion sociale par le Logement) - ASAV (Association pour l’accueil des voyageurs) - ASET (Aide à la scolarisation des enfants tsiganes) - ASFR (Association de Solidarité avec les Familles Roumaines) - CIMADE (Comité intermouvements auprès des évacués) - CLASSES (Collectif Lyonnais pour l’Accès à la Scolarisation et le Soutien des Enfants des Squat) - FNASAT-Gens du voyage - CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) - Hors la Rue LDH (Ligue des Droits de l’Homme) - Liens Tsiganes - MDM (Médecins du Monde) - MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) - Mouvement catholique des gens du voyage - PARADA - PROCOM - Rencontres tsiganes - RomActions - Réseau de soutien Rroms de St Etienne - Romeurope Val-de-Marne - SICHEM(Service de Coopération Humanitaire pour les Etrangers et les Migrants) - Une famille un toit 44 - URAVIF (Union régionale des associations voyageurs d’Ile-de-France) Et les Comités de soutien de Montreuil, du Nord-ouest parisien, de St Michel-sur-Orge, de Meudon, le Collectif nantais Romeurope, le Collectif Rroms des associations de l’agglomération lyonnaise, le Collectif de soutien aux familles roms de Roumanie et le Collectif des sans papiers de Melun.


Romeurope est un collectif d’associations nationales et de comités locaux français (dont l’ASAV, la FNASAT, la Fondation Abbé Pierre, la Ligue des droits de l’homme, Médecins du Monde) qui sont impliqués (directement ou indirectement) dans des actions concrètes de soutien et de défense des droits de Roms d’Europe de l’Est en France. Romeurope a un site internet très régulièrement mis à jour : http://www.romeurope.org/ et a par ailleurs créé plusieurs listes de discussions et d’échanges pratiques sur des questions thématiques (travail, éducation...) ou à dimension régionale ou nationale.

Si vous êtes bénévoles, activement engagés auprès de Roms vivants en France, n’hésitez pas à vous rapprocher d’eux pour être intégrés dans ces formidables pépinières d’informations précises. Vous pourrez y partager votre expérience et y demander des conseils.

Téléchargez l’intégralité du communiqué de presse au format pdf

S’informer

15 septembre 2016

Insertion des Roms, ce combat est aussi le leur

294- juillet/août 2016

Les six millions de Roms constituent la plus grande minorité ethnique de l’Union européenne. Citoyens européens pour la plupart, ils (...)

9 septembre 2016

Contre les destructions prévues d’abris des migrants en France

Avec 38 autres associations, le CCFD-Terre Solidaire dénonce les nouvelles expulsions et destructions de campements qui s’annoncent dans (...)

22 août 2016

Au Mexique, la violence instrument du contrôle de la migration

FDM n°293

Raúl Vera, évêque de Saltillo au Mexique, travaille au quotidien auprès des migrants d’Amérique latine. Il dénonce avec virulence un système (...)

Nos projets

27 septembre 2016

En France, les jeunes habitants des bidonvilles privés d’école

Le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation a réalisé une étude, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire, permettant de mieux (...)

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

15 juin 2016 RNSCM

Nicaragua : Sheila Reyes, au plus près des migrantes

Dans un pays étranglé depuis des années par la crise économique, de nombreux Nicaraguayens ne trouvent d’issue à leur situation personnelle (...)