Un avenir sans faim

Publié le 31 mars 2010

Renforcer les processus démocratiques et citoyens

En 2006, pour la première fois en quarante ans, la RDC – plus grand pays francophone du monde – a organisé des élections libres et transparentes. Cependant, dans ce pays vaste et enclavé, où les spécificités régionales devraient constituer le point de départ de la gestion politique et de l’engagement citoyen, les reports successifs des élections locales et la lenteur de la mise en œuvre de la décentralisation privent le processus démocratique d’un maillon essentiel.

De plus, à un an des prochaines élections générales, on assiste à une régression démocratique, marquée notamment par un durcissement du pouvoir exécutif au détriment du Parlement.

La RDC doit œuvrer prioritairement à la tenue rapide et transparente des élections locales qui contribueront à la réhabilitation de l’État, à l’amélioration de la gouvernance locale et au renouvellement du paysage politique ;

Il est nécessaire de soutenir les programmes d’éducation civique et électorale à travers tout le pays, de mettre fin aux pressions et aux intimidations à l’encontre des défenseurs des droits de l’Homme et de protéger l’espace d’expression de la société civile et de la presse ;

Le processus de décentralisation doit être accéléré pour que la population participe davantage à la gestion de son territoire et que les élus soient incités à mieux rendre compte de leurs actions ; il faut notamment garantir la rétrocession de 40 % des recettes de l’État aux provinces, comme prévu par la Constitution ;

Les femmes doivent faire l’objet de mesures de protection spécifiques et être intégrées aux mécanismes de résolution des conflits et au processus de démocratisation, conformément aux différentes résolutions du Conseil de sécurité.

Nos projets

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

30 mai 2016

Centrafrique : le CCFD-Terre Solidaire consolide son soutien à la société civile

Au début de la crise politique en 2012, le CCFD-Terre Solidaire n’a pratiquement plus de partenaires dans ce pays, malgré quelques (...)

S’informer

6 février 2017

Colombie : Les assassinats menacent la construction de la paix

Dans un contexte de démobilisation de la guérilla des FARC - Forces Armées Révolutionnaires de Colombie - et de mise en application de (...)

14 décembre 2016

Colombie : La paix doit être accompagnée de changements sociaux de fond

FDM n°296

Luis Guillermo Guerrero Guevara est directeur du Centre de recherche et d’éducation populaire/Programme pour la Paix (CINEP/ PPP), un (...)

1er décembre 2016

Alep : L’ONU doit d’urgence « s’unir pour la paix »

Alors qu’Alep-Est en Syrie pourrait tomber dans les prochains jours et est le théâtre d’une catastrophe humanitaire sans précédent, plus de (...)