Un avenir sans faim

Publié le 12.12.2007 • Mis à jour le 15.03.2013

Livre blanc pour une politique de la France en Afrique

Ce Livre blanc pour une politique de la France en Afrique responsable et transparente reprend une grande partie des travaux du "Sommet citoyen France-Afrique" organisé en France en février 2007, alimentés par des propositions de la campagne « 2007 : état d’urgence planétaire, votons pour une France solidaire ! », coordonnée par le CRID.

Il se fait également le relais de l’ "Appel des organisations de la société civile africaine pour une autre relation et la France avec l’Afrique" finalisé lors du Forum Social de Nairobi en janvier 2007 par 150 organisations africaines.

JPEG - 5.1 ko

Le texte de cet a ouvrage a été consolidé par la "Plate-forme citoyenne France-Afrique" créée à l’issue du printemps électoral 2007 dans le but d’assurer le suivi des engagements de campagne des candidats, à commencer par ceux du président élu, Nicolas Sarkozy. Publié 6 mois après l’élection de ce dernier, ce Livre Blanc tire un premier bilan d’une politique de rupture qui se fait attendre.

Pour les contributeurs de cet ouvrage (militants des droits de l’Homme, responsables d’ONG, journalistes), la nécessité de rénover en profondeur et rapidement les relations franco-africaines apparaît pourtant comme une nécessité, du fait de la multiplication des tensions et des incompréhensions dans ces relations (politique migratoire, interventions militaires mais aussi « humanitaires », discours de N. Sarkozy à Dakar, etc.).

Chapitre après chapitre ils appellent de leur vœu une politique de la France en Afrique au service de la démocratie, une politique transparente, contrôlée par le Parlement et les citoyens, respectueuse des droits économiques, sociaux et politiques des Africains. Ils prônent également une remise en cause des outils de domination militaire, linguistique et monétaire, une meilleure utilisation de la coopération multilatérale et enfin, une politique migratoire respectueuse des droits des migrants. Un véritable défi lancé aux nouveaux dirigeants français.

Livre blanc pour une politique de la France en Afrique responsable et transparente
Plateforme citoyenne France-Afrique
L’Harmattan, 2007, 160 p, 13,50 euros.

Sommaire

• Chapitre 1 : Pour une politique de la France en Afrique au service de la démocratie

• Chapitre 2 : Pour une relation France-Afrique respectant les droits économiques et sociaux des populations africaines

• Chapitre 3 : Pour des flux financiers entre la France et l’Afrique au service du développement

• Chapitre 4 : Pour une remise en cause de la domination française dans les domaines monétaire, militaire et culturel
Pour une clarification du mandat politique de l’Organisation internationale de la Francophonie
Pour l’ouverture d’un plan de transfert de souveraineté monétaire aux pays de la zone CFA
Pour la publication des accords de défense et la suppression des bases militaires permanentes

• Chapitre 5 : Du local au multilatéral : pour une meilleure utilisation des espaces de coopération entre la France et l’Afrique

• Chapitre 6  : Pour une politique migratoire respectueuse des migrants

• Chapitre 7 : Pour une politique de la France en Afrique transparente et démocratique

La plateforme citoyenne France-Afrique

La plateforme citoyenne France-Afrique a été crée en juin 2007 au sein du CRID, suite à l’organisation du "Sommet alternatif citoyen France-Afrique" de Bamako en novembre 2005 (en partenariat avec la CAD Mali) et à celle du "Sommet citoyen France-Afrique" de février 2007 à Paris.

Cette plate-forme associative a notamment pour but de promouvoir auprès des élus une politique de la France en Afrique responsable et transparente, dans le prolongement du travail d’interpellation sur les relations franco-africianes initié par la campagne « 2007, état d’urgence planétaire, votons pour une France solidaire ».

Les organisations participantes sont : CCFD, Secours Catholique, Oxfam France Agir Ici, Survie, Ipam, Peuples Solidaires, Mouvement de la Paix, Cimade, ATTAC, Réseau Foi et Justice Europe-Afrique

Ses axes de travail sont :

Suivi du plaidoyer mené auprès des décideurs français dans le cadre de la campagne 2007 et du sommet citoyen France-Afrique
Elargissement des actions de plaidoyer au cadre européen. Participation au sommet Europe Afrique de décembre 2007 au Portugal.
Veille sur l’actualité politique, économique et militaire des relations franco-africaines
Echanges réguliers d’information et actions communes avec les plates-formes associatives existantes (Dette & Développement, Paradis fiscaux et judiciaires, Publiez ce que vous payez !, groupes-pays, etc.)
Relais des mobilisations, campagnes menées par des organisations de la société civile africaines

S’informer

21 février 2017

Devoir de vigilance : adoption d’une loi historique

Les député-e-s français-e-s ont adopté définitivement mardi 21 février 2017, la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et (...)

21 février 2017

Présidentielle 2017 : L’aide publique au développement en 3 questions

La France doit augmenter le financement de son aide publique au développement (APD). C’est le constat de Coordination Sud, la plateforme (...)

20 février 2017

Devoir de vigilance : verdict le 21 février

FDM n°297

Le devoir de vigilance des entreprises sera-t-il définitivement adopté à l’Assemblée nationale le 21 février 2017, malgré les blocages du (...)

Nos projets

27 septembre 2016

En France, les jeunes habitants des bidonvilles privés d’école

Le Collectif pour le droit des enfants roms à l’éducation a réalisé une étude, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire, permettant de mieux (...)

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

22 décembre 2015 GRDR

La parité, un défi pour la démocratie locale au Mali

Dans la région de Kayes au Mali, les femmes sont peu représentées dans les instances politiques locales, que ce soit au niveau régional, (...)