Publié le 27.01.2015 • Mis à jour le 24.02.2015

Une large majorité de Français souhaite la fin de l’impunité des multinationales

Que feront les députés lors de l’examen en plénière de la loi sur le devoir de vigilance ?

Selon un sondage CSA commandé par le Forum Citoyen pour la RSE [1], les Français interrogés estiment dans leur grande majorité que les multinationales doivent être plus vigilantes et tenues responsables juridiquement des catastrophes humaines et environnementales provoquées par leurs filiales et sous-traitants. A quelques jours de l’examen de la proposition de loi sur le devoir de vigilance des multinationales à l’Assemblée nationale - jeudi 29 janvier, ce résultat montre les exigences des Français vis-à-vis des représentants politiques.

PDF - 594.7 ko
Sondage CSA - Forum Citoyen pour la RSE

Les résultats du sondage CSA sont sans équivoque [2] :
- 9 Français sur 10 estiment que les marques qui faisaient fabriquer leurs vêtements dans les usines du Rana Plaza devraient être obligées d’indemniser les victimes.

- pour 95% des Français, ce type de drame, ainsi que les catastrophes environnementales telles que la marée noire de l’Erika, pourraient être évités si les multinationales prenaient plus de précautions.

- 3 Français sur 4 (76%), toutes sensibilités politiques confondues, pensent que les multinationales françaises devraient être tenues responsables devant la justice des accidents graves provoqués par leurs filiales et sous-traitants.

Pour les membres du Forum citoyen pour la RSE, de tels résultats appellent de toute urgence une réponse politique ambitieuse. S’ils sont à l’écoute des attentes et préoccupations des Français, les députés devraient adopter massivement le jeudi prochain la proposition de loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères et donneuses d’ordre, pour prévenir de nouvelles catastrophes environnementales et des drames comme celui du Rana Plaza.

Le Forum citoyen pour la RSE appelle l’ensemble des députés à faire preuve de courage le 29 janvier prochain et à tenir leurs engagements en adoptant le texte sans en réduire la portée.

Stratégie des députés socialistes à l’encontre des attentes des Français

Les résultats de ce sondage montrent que les Français comprennent les enjeux et rend incompréhensible la stratégie des députés socialistes, en commission des lois le 21 janvier, qui ont rejeté ce texte dont ils sont eux-mêmes auteurs [3].

Le groupe en effet a voté contre un texte sur lequel il travaille pourtant depuis 24 mois, refusant de proposer des amendements et préférant réécrire, à la hâte, un nouveau texte, sur la base d’une contre-proposition suggérée par le ministère de l’Economie. Or, cette dernière reflète des positions portées par les multinationales françaises via l’AFEP (l’Association française des entreprises privées), vide de sa substance le projet de loi initial, et se situe même en deçà de l’avis préparé au sein de la Plateforme nationale d’actions globales pour la RSE [4] mise en place par le Gouvernement. Contrairement au texte initial, cette contre-proposition ne permettrait pas d’avancées réelles en termes de prévention et d’accès à la justice des victimes.

Une pétition a été lancée sur AVAAZ

Contact Presse :
CCFD-Terre Solidaire : Karine Appy : 01 44 82 80 67 / 06 66 12 33 02

[1Le Forum citoyen pour la RSE est un lieu d’expertise, d’expression publique et de plaidoyer sur les questions relatives à la responsabilité sociale, environnementale et sociétale des entreprises. Ses membres sont Alternatives économiques, Amis de la Terre France, Amnesty International France, CCFD-Terre Solidaire (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement), le Centre de Recherche et d’Information pour le Développement (CRID), le Centre Français d’Information sur les Entreprises (CFIE), le Collectif Ethique sur l’étiquette, Confédération Française et Démocratique du Travail (CFDT), la Confédération Générale du Travail (CGT), France Nature Environnement (FNE), Greenpeace France, la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Peuples solidaires/Action Aid France, Sherpa, Terre des Hommes France, et WWF France.

[2Sondage CSA réalisé du 20 au 22 janvier 2015.

[3Le 6 novembre 2013 deux propositions de loi instaurant un devoir de vigilance des entreprises donneuses d’ordre à l’égard de leurs filiales et sous-traitants ont été déposées par les groupes Socialiste, républicain et citoyen (PPL SRC) et Ecologiste (PPL EELV). Le groupe Radical, républicain, démocrate et progressiste (PPL RRDP) a déposé le même texte le 13 février 2014, suivi par le groupe Gauche démocrate et républicaine (PPL GDR), le 29 avril 2014.

[4Espace multi acteurs qui réunit sous l’égide du premier Ministre des syndicats, des organisations patronales, des chercheurs, des ONG et les pouvoirs publics

S’informer

22 septembre 2016

Monsanto sur le banc des accusés d’un tribunal international

294- juillet/août 2016

Afin d’ouvrir l’accès à la justice aux victimes de l’agrobusiness et de lutter contre l’impunité des multinationales, des figures de la (...)

12 septembre 2016

Violations des droits humains : STOP à l’impunité des multinationales !

La France et l’Union européenne doivent soutenir le traité des Nations Unies sur le respect des droits humains par les entreprises (...)

19 juillet 2016

Les victimes de l’incendie de l’usine Tazreen au Bangladesh enfin indemnisées

Trois ans et huit mois après l’incendie dramatique de l’usine Tazreen au Bangladesh, dans lequel 113 travailleurs, en majorité de jeunes (...)

Nos projets

11 juillet 2016 Centre Bartolomé de las Casas , CooperAcción

Au Pérou, la résistance à l’industrie minière des communautés indiennes, en images

Un documentaire de vingt minutes nous plonge au cœur des conséquences de l’exploitation minière sur les communautés paysannes et indiennes (...)

11 mars 2016 CAAAP

Les peuples indigènes d’Amazonie luttent pour leurs droits

Chercheur au sein du Centre Amazonien d’Anthropologie et d’Application Pratique (CAAAP) – soutenu par le CCFD-Terre Solidaire – Manuel (...)

4 février 2016 Jean-Claude Gerez

Pérou : La mine empoisonne la vie des paysans andins

FDM n°290

Classé parmi les principaux pays producteurs mondiaux d’argent, de cuivre et de zinc, le Pérou n’hésite pas à bafouer les droits des (...)