Publié le 07.10.2010 • Mis à jour le 29.06.2012

Comité de la sécurité alimentaire à Rome Coordination SUD se mobilise contre les accaparements de terre

36ème réunion du Comité de la Sécurité alimentaire mondiale à Rome du 11 au 14 octobre 2010

Paris, le 7 octobre 2010

Paris, jeudi 7 octobre 2010. A l’occasion de la 36ème réunion du Comité de la Sécurité alimentaire mondiale à Rome du 11 au 14 octobre 2010, les membres de la Commission Agriculture et alimentation (C2A) de Coordination SUD se mobilisent contre les accaparements de terre et demande que ces questions soient débattues sous l’égide des Nations unies, dans le respect du droit à l’alimentation.

Dans un contexte de crise alimentaire et de hausse des prix des matières premières, les terres sont l’objet de convoitises de la part des entreprises de l’agroalimentaire et de certains États. Selon la Banque mondiale, 45 millions d’hectares de terres agricoles dans les pays en développement ont fait l’objet de transactions ou de négociations impliquant des investisseurs étrangers en 2009, soit deux fois la surface agricole française.

Ces accaparements de terre ne sont pas sans conséquence : exclusion des populations, dégradation de la sécurité alimentaire, recul de l’agriculture paysanne et familiale, mépris des droits de propriété et d’usage des terres, augmentation des prix des terres, dégradation de l’environnement, etc. « La Banque mondiale, d’habitude moins prompte à critiquer les agissements des investisseurs, reconnaît elle-même que la grande majorité des projets de location ou d’achats de terres se fait au détriment des droits élémentaires des paysannes et paysans, en particulier de leur droit à l’alimentation » note Antoine Bouhey, chargé de mission souveraineté alimentaire chez Peuples Solidaires et membre de la C2A.

Le 13 octobre, une réunion intergouvernementale du Comité de la sécurité alimentaire se tiendra à Rome pour étudier les initiatives internationales visant à contrôler les risques liés aux accaparements de terre. « La commission Agriculture et alimentation de Coordination SUD considère que les populations locales doivent être les acteurs principaux de toute décision liée à l’exploitation de leurs terres et demande que les initiatives liées à cette question soient débattues sous l’égide des Nations unies, qui fait du droit à l’alimentation une priorité », demande Damien Lagandré du Gret, chef de file de la C2A de
Coordination SUD.

Quelques jours avant le début de la réunion de Rome, la C2A publie le rapport « Agricultures familiales et sociétés civiles face aux investissements dans les terres dans les pays du Sud » sur les mobilisations des populations visées par les accaparements de terres. Basé sur six études de cas au Bénin, en Chine, au Guatemala, en Inde, à Madagascar et au Pérou, le rapport identifie les moyens qu’ont trouvé les mouvements sociaux pour s’opposer à des accaparements de terres, et pointe les risques que comportent ces investissements massifs sur les terres vis-à-vis des populations locales et de la souveraineté des pays récepteurs.

Télécharger le communiqué de presse (pdf)

S’informer

22 septembre 2016

Monsanto sur le banc des accusés d’un tribunal international

294- juillet/août 2016

Afin d’ouvrir l’accès à la justice aux victimes de l’agrobusiness et de lutter contre l’impunité des multinationales, des figures de la (...)

21 septembre 2016

FSM 2016 : expérience réussie pour la délégation du CCFD-Terre Solidaire

Dossier : Forum social mondial

Du 9 au 14 août 2016, le CCFD-Terre Solidaire a rassemblé 130 personnes, dont une grande majorité de jeunes, en amont et pendant le Forum (...)

19 septembre 2016

La France doit demander l’arrêt de la NASAN

Le 19 septembre à New York se tiendra le Conseil de Gouvernance de la Nouvelle alliance du G7 pour la sécurité alimentaire et la nutrition (...)

Nos projets

29 août 2016 CEDAC

Brésil : l’agriculture au service de l’éducation populaire

Acteur historique de l’Éducation Populaire au Brésil, le Centre d’Action Communautaire – partenaire du CCFD-Terre Solidaire – se sert de (...)

4 mai 2016 ADHOC

Droits humains au Cambodge, le travail des ONGs sous pression

Partenaire depuis une vingtaine d’années du CCFD-Terre Solidaire, l’association pour les droits de l’Homme et le développement au Cambodge (...)

18 avril 2016 RHK

Mali : Mariam Sissoko, sainte matrone des maraîchères

Engagée depuis l’adolescence auprès des femmes maliennes de sa région - en lutte incessante pour accroître leur autonomie et leur bien-être (...)