Un avenir sans faim

Publié le 10 décembre 2014

RDC : Le coût humain du pétrole low cost

SUR LE TERRAIN / République Démocratique du Congo

Perenco est une entreprise pétrolière franco-britannico-bahamienne. Elle a longtemps été spécialisée dans la reprise et l’exploitation de champs pétroliers matures dont les grands groupes pétroliers ne voulaient plus. Quel est son secret pour continuer à en tirer profit ? Faire des économies sur des installations souvent vétustes, sans se soucier des populations riveraines...

C’est le cas à Muanda, en République démocratique du Congo, qui reste, malgré 30 ans d’exploitation pétrolière, dont plus de 10 ans de présence de Perenco, la « cité pétrolière la plus pauvre du monde », selon les dires de ses habitants.

Non seulement, les retombées économiques de cette exploitation ne profitent pas aux populations, mais la production de ce pétrole « low cost » a des impacts directs sur leurs droits à l’alimentation et à la santé. Sans parler des manquements aux normes fondamentales du travail...

En effet, l’exploitation génère des pollutions importantes du fait de l’utilisation de produits chimiques, du stockage à ciel ouvert d’eaux de formation, du rejet direct d’effluents dans les rivières et de l’enfouissement de déchets dans le sol. Sans compter des fuites de brut et des émissions de gaz par les torchères à proximité des habitations. Par la contamination des produits, la raréfaction des ressources halieutiques et les dommages à long-terme sur la qualité des terres agricoles et d’élevage, ces pollutions portent directement atteinte aux seuls moyens de subsistance des populations, essentiellement la pêche et l’agriculture.

Les travailleurs du pétrole et les communautés riveraines développent des pathologies respiratoires aigües, dermatologiques, ophtalmologiques et gastriques. L’emploi local reste peu qualifié et précaire, les salaires sont faibles et l’on observe une récurrence des accidents. Et lorsqu’ils veulent faire valoir leurs droits, les grévistes ou les riverains font l’objet de représailles.

Considérant que la course au profit des multinationales prime sur les droits de l’Homme. Ecouter

En savoir + :
Rapport « Pétrole à Muanda : la justice au rabais » (rapport, novembre 2013)
PERENCO en RDC nominé aux prix Pinocchio (communiqué, octobre 2014)

Nos projets

12 juillet 2017 Nafso

Sri Lanka : appuyer les pêcheurs face à l’accaparement du littoral

Développer le pays. Si le mot d’ordre du gouvernement sri lankais parait louable, les bénéfices de cette politique restent trop souvent (...)

12 juillet 2017 Nafso

Sri Lanka : aider les personnes déplacées par la guerre, en particulier les veuves

Après des années d’un long conflit meurtrier, l’association sri lankaise Nafso accompagne le retour des personnes déplacées par la guerre, (...)

21 juin 2017 Gwénaëlle Lenoir , Adel

En Cisjordanie, l’agroécologie porteuse d’alternatives

299 Juin

En Cisjordanie l’agriculture paysanne palestinienne est entravée par le poids de l’occupation, l’accaparement des terres les plus fertiles (...)

S’informer

18 août 2017

Elles, ils ont fait plier Monsanto

300 - Juillet-Août

Le Burkina Faso se libère du coton Bt C’est ce qui s’appelle un revirement brutal : il y a trois ans, la variété Bt de Monsanto, (...)

16 août 2017

La paix en marche en Colombie

300 - Juillet-Août

Au mois de juillet 2017, Bernard Pinaud, délégué général du CCFD-Terre Solidaire, était de retour en Colombie. Il connait bien ce pays où il (...)

16 août 2017

Karnataka : Les peuples de la forêt défendent leurs droits

300 - Juillet-Août

Depuis plusieurs décennies, les populations tribales du Karnataka sont expulsées des forêts où elles vivent. Des milliers de personnes se (...)