Inde, Jeudi photo, Souveraineté alimentaire et agroécologie

Chaleur extrême : l’Inde étouffe #JeudiPhoto

Publié le 19.05.2022| Mis à jour le 01.07.2022

En Inde, la population meurt littéralement de chaud. Depuis mi-mars, le pays est frappé par une canicule extrême qui menace la santé des habitants et la souveraineté alimentaire du pays. Portons notre regard sur la population qui paie le prix fort du dérèglement climatique.

Inde, New Delhi, 27 avril 2022. ©Anushree Fadnavis/Reuters

À New Delhi, cette vendeuse d’eau tente de se protéger de la canicule avec un parapluie de fortune. Son visage, tenu péniblement entre ses mains, laisse percevoir la souffrance de la chaleur suffocante. Depuis près de deux mois, l’Inde et le Pakistan sont confrontés à des températures extrêmes, grimpant jusqu’à 50° C dans certaines régions.

L’Inde n’avait pas connu de telles vagues de chaleur depuis 122 ans1 ! Cette canicule est particulièrement dangereuse pour la santé, car les taux d’humidité et de chaleur ont dépassé la limite que le corps humain peut supporter. Sur les 1.4 milliards d’habitants, une grande majorité est confrontée à la pauvreté et vit dans des conditions inadaptées pour se protéger de telles températures.

À cela, s’ajoutent les pénuries d’eau et les coupures d’électricité qui paralysent les régions densément peuplées. Les répercussions de la canicule sont aussi dramatiques pour les récoltes agricoles. La situation menace la souveraineté alimentaire de l’Inde, mais aussi celle de ses pays importateurs car le Premier ministre indien a interdit l’exportation de son blé malgré ses promesses de “nourrir le monde”.

D’après l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) des Nations Unies, cette canicule est “cohérente” avec les conséquences du dérèglement climatique. Ces vagues de chaleur risquent de doubler d’ici 2050, alarment les scientifiques.

Si nous n’agissons pas maintenant pour réduire nos émissions, une partie de l’Inde et du Pakistan pourraient devenir complètement inhabitables d’ici quelques années. Rejoignez notre combat !   

1 D’après le département météorologique indien (IMD).

Lire aussi :

En savoir plus sur notre Journal de bord de la crise alimentaire

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne