Amazonie, Justice climatique

En Colombie : protéger les communautés d’Amazonie de la compensation carbone

Publié le 14.10.2021| Mis à jour le 05.01.2022

Dans l’Amazonie colombienne, la compensation carbone fragilise les populations et l’environnement. Avec Martin Willaume, chargé de mission Amérique Latine, découvrons l’action de l’association, Censat Agua Viva, qui lutte contre les impacts de cette fausse solution climatique.

Censat Agua Viva © Damien Cousin / CCFD-Terre Solidaire

La compensation carbone : une nouvelle menace en Colombie

L’Amazonie colombienne est en proie à de nombreuses menaces pour les droits humains et l’environnement.

Cinq ans après la signature de l’Accord de Paix, la violence est toujours omniprésente. Pour la deuxième année consécutive, la Colombie détient le triste record du nombre d’assassinats de défenseurs de l’environnement : 65 en 2020.

La déforestation est toujours une problématique environnementale majeure en raison des élevages intensifs, des monocultures ou de l’exploitation du pétrole et des minerais.

A ces deux menaces, s’ajoutent celle de la compensation carbone : une fausse solution aux multiples conséquences pour les populations et la biodiversité.

Des entreprises rachètent aux communautés locales leurs terres pour les sanctuariser et les transformer en puits de carbone. En conséquence, les populations ne peuvent plus chasser ou pratiquer leur agriculture et sont contraintes de quitter leurs terres.

Censat Agua Viva se mobilise pour protéger les populations et l’environnement

Notre partenaire, Censat Agua Viva, agit à plusieurs niveaux pour protéger l’environnement et les droits humains de ce fléau.

Premièrement, l’association mène un travail de recherche pour informer et dénoncer les impacts de cette prétendue « économie verte » sur les populations locales et l’environnement.

Deuxièmement, elle vise à alerter l’opinion publique et les instances politiques pour faire changer les lois et protéger l’Amazonie.

Enfin, l’association accompagne les communautés amazoniennes victimes de ces contrats et informe celles qui s’apprêtent à les signer pour les éclairer dans leur choix.

L’action de Censat Agua Viva ne se limite pas seulement à un rôle de dénonciation. L’association vise également à travailler avec ces communautés à la recherche d’alternatives de gestion durable de la forêt grâce à des solutions comme l’agroforesterie.

Lire aussi : Retour ligne automatique
« Colombie : la compensation carbone ne sauve pas la forêt ! »

Découvrez notre campagne : Stop Compensation !

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne