© Ophélie Chauvin

© Ophélie Chauvin

Gaza : pétition stop à l’accord d’association UE-Israël

Publié le 11.03.2024| Mis à jour le 27.03.2024

En tant que premier partenaire commercial d’Israël, l’Union européenne peut faire pression pour faire cesser les violences contre la population civile de la bande de Gaza. L’accord d’association UE-Israël, conditionné au respect des droits humains, peut être suspendu.  Face à la situation à Gaza, signez notre pétition pour demander à l’Union européenne d’agir!

Une violence inédite

Depuis plus de 5 mois, la population civile de la bande de Gaza est plongée dans un cycle d’horreur et de violences inédites :  
plus de 30 000 Palestiniens morts dont deux tiers de femmes et d’enfants,
– des destructions massives d’infrastructures (hôpitaux compris) 
– plus de 1,7 millions de personnes déplacées  
– Des risques de famines et d’épidémies
et toujours 134 otages retenus entre les mains du Hamas.  

Nous avons les moyens d’agir

Les demandes répétées d’un cessez-le-feu par la France et d’autres Etats européens ne semblent trouver aucun écho auprès du gouvernement israélien. Face à ce sentiment d’impuissance, nous avons pourtant les moyens d’agir ! Nous ne sommes pas destinés à être des témoins impuissants face à l’horreur. 

L’UE premier partenaire commercial d’Israël

En tant que premier partenaire commercial d’Israël (28,8 % de ses échanges de marchandises en 2022), l’Union européenne peut faire pression pour faire cesser le conflit en cours et les violences contre la population civile de la Bande de Gaza. 

L’Accord d’association Union européenne-Israël entré en vigueur en juin 2000 donne un accès privilégié à Israël au marché de l’UE. Cet accord et est soumis “au respect des droits humains et des principes démocratiques” par les parties.

Refusons de participer à une économie de guerre

Face aux violations massives du droit international et des droits humains commises par l’Etat d’Israël, l’Union européenne doit suspendre cet accord jusqu’à l’obtention d’un cessez-le-feu durable.

A la mi avril se tiendra une réunion du Conseil de l’Union européenne dédiée aux affaires étrangères. La demande de suspension de l’accord d’association doit être inscrite à l’ordre du jour. Nous appelons la France à être moteur dans la recherche d’un consensus européen sur ce sujet. 

Pour que l’Union européenne suspende son accord d’association avec Israël et ne participe pas à une économie de guerre, signez et partagez cette pétition ! 

SIGNER LA PETITION

    Votre participation a bien été soumise !


    Lire aussi :

    avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

    J'agis

    J'ai 1 minute

    Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

    Je m'informe

    J’ai 5 minutes

    Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

    Je donne

    J’ai plus de temps

    S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

    Je m'engage

    Vous n'avez qu'une minute ?

    Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

    Rejoignez-nous

    Restez au plus près de l'action

    Restez informés

    Abonnez-vous à notre newsletter

    Je m'abonne
    Pour une terre sans faim, cultivez l'action du CCFD-Terre Solidaire
    Je donne chaque mois