Communiqués de presse, Haiti

Haïti, 2 ans après le séisme : le CCFD-Terre Solidaire intensifie son soutien aux organisations locales haïtiennes

Publié le 10.01.2012| Mis à jour le 07.12.2021

Présent de longue date en Haïti, le CCFD-Terre Solidaire soutient dans le pays 7 organisations locales de développement qui s’investissent aujourd’hui dans des projets de long terme. Ces acteurs reconnus de la société civile haïtienne incarnent l’espoir d’un pays en reconstruction. Voir notre dossier Spécial Haïti


Un contexte d’extrême fragilité et un enchaînement de grandes difficultés
Deux ans après le séisme du 12 janvier 2010, Haïti amorce seulement sa reconstruction. En effet, depuis le tremblement de terre se sont succédé une épidémie de choléra qui a déjà fait 7 000 morts et qui sévit toujours, plusieurs ouragans et de longs mois d’incertitude politique tout au long de l’année 2011. Alors que le déblaiement des ruines se poursuit, atteignant bientôt 50% des débris, on dénombre encore plus de 500 000 personnes vivant sous les tentes, dans une situation de grande vulnérabilité. Dans ce contexte d’extrême difficulté, le CCFD-Terre Solidaire intensifie le soutien aux acteurs locaux de développement, les plus à même de relever le défi de la reconstruction.

La décentralisation et le développement agricole, axes forts d’engagement du CCFD-Terre Solidaire et de ses partenaires haïtiens

Le séisme a provoqué une aggravation des problèmes structurels déjà présents en Haïti. La fragilité de l’État, l’appauvrissement des campagnes, le caractère anarchique de Port-au-Prince, la place de l’économie informelle et l’absence de débouchés pour la production agricole, apparaissent encore plus criants depuis le 12 janvier 2010. Ainsi le CCFD-Terre Solidaire et ses partenaires axent leur intervention dans deux domaines :

  •  le développement d’activités économiques et de services de proximité en dehors de la capitale Port-au-Prince pour permettre une réelle décentralisation dans le pays
  • le développement agricole, indispensable dans un pays où 65 % de la population vit dans les campagnes. L’affût massif de réfugiés dans les zones rurales au lendemain du séisme accroit encore la nécessité de soutenir le développement de l’agriculture haïtienne.

Par ailleurs, fortement sollicitées depuis le séisme, les organisations haïtiennes doivent renforcer aujourd’hui leurs moyens d’actions pour une plus grande efficacité. Ainsi, une partie des fonds collectés par le CCFD-Terre Solidaire a été et sera consacrée au renforcement de leurs capacités d’action : embauche de personnels spécialisés, audits institutionnels, formations de nouveaux responsables au montage de projets ….

A ce jour, 1 400 533 € ont été engagés sur les 2 147 679 € collectés par le CCFD-Terre Solidaire suite au séisme, dont 430 000 euros consacrés en 2010 aux programmes d’urgence (kits alimentaires, abris pour les sinistrés, accès aux soins…). L’association prévoit d’engager 500 000 euros supplémentaires au cours du premier semestre 2012.

Contacts presse : 

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne