Une école au Tchad

Une école au Tchad

Comprendre et lutter
contre la faim dans le monde

Quels sont les chiffres de la faim? Qui souffre d’insécurité alimentaire? Pourquoi? Existe-t-il des solutions?

Les chiffres de la faim 2021

828 millions de
personnes
1 personne sur 10 souffre de la faim
2.3 milliards de
personnes
1 personne sur 3
ne peut se nourrir
correctement
En 2021, la faim a concerné
150 millions
de personnes de plus qu’en 2019
Source : Rapport SOFI 2022 : https://www.fao.org/3/cc0639fr/cc0639fr.pdf

Quelles sont les personnes les plus touchées ?

60% sont des paysannes et des paysans
60% sont des femmes
149 millions d’enfants de moins de cinq ans souffrent d’un retard de croissance

Quels sont les pays les plus concernés par l’insécurité alimentaire?

Reportage sur l’agroécologie en Mauritanie; Crédit Photo Roberta Valério

Les causes de la faim

Les solutions pour lutter contre la faim

Nous soutenons à travers le monde des organisations paysannes qui mettent en œuvre une agroécologie paysanne et solidaire. Cette agroécologie intègre :
– la protection de la biodiversité,
– la lutte contre les dérèglements climatiques,
– la gestion démocratique des territoires et de leurs ressources naturelles (eau, terres, forêts..)
l’économie locale et les circuits courts
l’égalité femmes hommes

Nous dénonçons les accords de libre-échange et les investissements qui mettent directement à risque la souveraineté alimentaire des pays concernés.
Nous luttons aussi pour que les entreprises multinationales soient contraintes de respecter les droits humains et l’environnement, avec des outils comme la loi sur le devoir de vigilance.

Nous dénonçons les violences qu’ils subissent dans de nombreux pays en protégeant leur environnement de la destruction.
Nous accompagnons les organisations paysannes pour leur permettre de défendre leur environnement et leur donner les moyens de participer aux politiques agricoles.

Nous agissons en faveur de la démocratie et de l’Etat de droit, conditions pour assurer un vivre ensemble viable.
Nous plaidons pour l’inclusion de la société civile, trop souvent ignorée, dans les espaces de décisions et de gouvernance à tous les niveaux (local, national, international).

Pour en savoir plus :