Publié le 22.06.2017 • Mis à jour le 22.06.2017

Remaniement ministériel : la confusion persiste sur la place accordée à la solidarité internationale

Après l’annonce de la composition du nouveau gouvernement français, mercredi 21 juin, le CCFD-Terre Solidaire, première ONG française de développement, regrette que la confusion persiste sur la place accordée à la solidarité internationale.

Pour Bernard Pinaud, délégué général du CCFD-Terre Solidaire, « l’absence de portefeuille dédié au développement dans ce gouvernement est inquiétante. Elle pose la question de la volonté politique réelle d’Emmanuel Macron et de son gouvernement de répondre aux enjeux de solidarité internationale. Les chantiers en la matière sont nombreux, dans un monde soumis à l’instabilité, aux changements climatiques et au creusement des inégalités. La France doit prendre toute sa place à l’international pour faire entendre sa voix en faveur des plus pauvres. Et elle doit veiller à ce que l’ensemble des politiques qu’elle mène soient cohérentes avec ses engagements internationaux en faveur des droits humains et de la lutte contre les inégalités. Une responsabilité clairement identifiée sur ces questions au sein du gouvernement est, à nos yeux, une première étape essentielle. Nous comptons sur le gouvernement pour clarifier cela dans les tous prochains jours  ».

S’informer

21 août 2018

En Algérie, des relais solidaires pour les migrants sur la route du retour

FDM n°305

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, Rencontre et Développement est un service social créé dans les années 1970 à Alger par l’Église pour (...)

2 juillet 2018

Le Bien-vivre résonne des quatre coins du monde

Du 6 au 8 juin 2018, la ville de Grenoble accueillait le Forum international pour le bien-vivre, une première du genre au niveau (...)

7 juin 2018

Le bien vivre, c’est quoi pour vous ?

Le PIB, produit intérieur brut, et le taux de croissance, censés mesurer la richesse d’un pays ont fait leur temps. Vive les nouveaux (...)

Nos projets

12 juillet 2017

Sri Lanka : aider les personnes déplacées par la guerre, en particulier les veuves

Après des années d’un long conflit meurtrier, l’association sri lankaise Nafso accompagne le retour des personnes déplacées par la guerre, (...)