Noël contre la faim

Publié le 11.06.2014 • Mis à jour le 19.06.2014

Quand la France aide les paradis fiscaux au nom des pays pauvres

A quelques jours de l’adoption définitive de la loi d’orientation et de programmation relative à la politique de développement et de solidarité internationale, les révélations du Canard enchaîné du 11 juin dernier jettent un pavé dans la mare des parlementaires. Des centaines de millions sont en effet investis par la filiale Proparco de l’Agence Française de Développement (AFD) via des paradis fiscaux, dans des entreprises de luxe ou de tourisme médical. Pourtant, le gouvernement s’oppose encore à l’adoption de règles sur la transparence des investissements du groupe AFD.

Lire la suite de l’article sur le site de la Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires : "Quand la France aide les paradis fiscaux au nom des pays pauvres "

S’informer

6 novembre 2017

Paradise Papers : pourquoi les Etats doivent reprendre la main face aux multinationales

Les Paradise Papers ont révélé des scandales d’une ampleur inédite concernant les pratiques de riches particuliers, d’hommes d’État et de (...)

4 juillet 2017

Reporting pays par pays public : le Parlement européen adopte une mesure limitée pour lutter contre l’évasion fiscale (communiqué)

Le Parlement européen a voté aujourd’hui pour plus de transparence des multinationales, en se prononçant en faveur du reporting pays par (...)

13 juin 2017

Transparence fiscale des multinationales : les eurodéputés introduisent un biais dangereux (communiqué)

Communiqué de presse de la Plateforme Paradis Fiscaux et Judiciaires Lundi 12 juin au soir, les eurodéputés des commissions JURI et (...)

Nos projets

11 octobre 2011

« Au Paraguay, les pauvres paient plus d’impôts que les riches »

Auteur d’une « Analyse du système fiscal au Paraguay et potentiel de la collecte d’Impôts », en collaboration notamment avec Decidamos, (...)

3 octobre 2011

Actions de plaidoyer contre les paradis fiscaux et l’annulation de la dette

Avec ces actions, Latindadd promeut une participation citoyenne aux prises de décisions concernant l’élaboration des politiques publiques, (...)