Souveraineté alimentaire

Depuis son origine, la vocation du CCFD-Terre Solidaire est de lutter contre la faim, en s’attaquant à ses causes.
Aujourd’hui, le pilier de son action contre la faim est la promotion de la souveraineté alimentaire.

815

millions de personnes ont souffert de la faim en 2016, en grande majorité dans les pays du Sud.

Pour le CCFD-Terre Solidaire, la souveraineté alimentaire, c’est le droit pour chaque peuple de définir ses propres politiques, qu’elles soient agricoles, alimentaires ou énergétiques. L’objectif est que chacun puisse avoir accès à une alimentation suffisante et de qualité, sans que cela nuise à d’autres populations ou à l’environnement.

En lien avec ses partenaires du Sud et ses alliés, le CCFD-Terre Solidaire s’engage pour :

  • la défense et le soutien aux agricultures paysannes et familiales, qui assurent aujourd’hui 80% de la production alimentaire mondiale,
  • la gestion durable et juste des biens communs, contre la financiarisation de la nature et l’accaparement des ressources naturelles (terres, eau, mer, biodiversité...),
  • une meilleure prise en compte des changements climatiques qui affectent déjà la souveraineté alimentaire des populations.

Le CCFD-Terre Solidaire agit pour la souveraineté alimentaire à travers trois leviers d’action :

  • Le soutien financier à des projets menés par des organisations locales partenaires (organisations paysannes, communautés villageoises, associations...) et en les accompagnant notamment dans la mise en œuvre de pratiques agroécologiques.
  • Des campagnes et actions de plaidoyer pour exiger des politiques agricoles et de gestion des ressources naturelles respectueuses des droits humains et de l’environnement.
  • Des actions de sensibilisation auprès des citoyens en France.

Lire aussi : Notre manifeste sur la souveraineté alimentaire

Actualités sur la souveraineté alimentaire :