| |
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire

Le CCFD-Terre Solidaire contre l’évasion fiscale, s’associe aux Jours.fr

Publié le 25.07.2016 Mis à jour le 30.09.2016

En partenariat avec le nouveau site d’information indépendant Les Jours.fr, le CCFD-Terre Solidaire poursuit sa lutte contre l’évasion fiscale en diffusant le premier épisode d’une enquête inédite des Jours sur le Luxembourg, paradis des offshore.

Le CCFD-Terre Solidaire contre l'évasion fiscale, s'associe aux Jours.fr
© CCFD-Terre Solidaire

Au nord, un immense chantier planté d’une dizaine de grues. A l’est et au sud, des champs vierges de toute plantation. Plus loin, un échangeur autoroutier permet d’accéder à l’A3, qui mène à Metz en 45 minutes, ou à l’axe A6/A1, qui relie Namur à Trèves. Le centre-ville est loin, cinq kilomètres au moins. C’est là, au milieu de nulle part, que, depuis novembre 2014, se trouve le siège de PriceWaterhouseCoopers Luxembourg (PwC) : un bâtiment de verre et de bois en forme de V d’une superficie de 30 000 m2, le Crystal Park.

Au moment où les « Panama Papers » ont rappelé à tous que les paradis fiscaux continuaient à être massivement utilisés, Les Jours ont décidé d’aller regarder de plus près ce qui se passe au Luxembourg, un territoire symbole de l’économie offshore touché en novembre 2014 par une précédente fuite de documents, le scandale LuxLeaks. Et quoi de plus emblématique du paradis pour les entreprises qu’est le Luxembourg que le siège de PwC ? À l’intérieur, 2 600 salariés de tous les pays travaillent au service des multinationales venues chercher des conseils fiscaux ou financiers et leur rédigent sans doute de nouveaux "rulings", ces accords passés avec le fisc, rendus justement célèbres par l’affaire LuxLeaks, leur permettant de diminuer drastiquement leurs impôts. C’est l’essence même de la mondialisation financière. Mais, à l’extérieur, il n’y a rien d’humain.

En ce début avril, l’endroit est même sinistre. Il fait froid et gris. Le parc de 16 000 m2 situé à l’est du bâtiment qui doit, dixit une plaquette de PwC, participer à "rendre l’expérience de vie au travail agréable, saine et diversifiée", est vide. Les arbustes plantés récemment sont sans feuille et de larges espaces censés devenir des pelouses sont encore à l’état de terre. La pluie, qui est tombée les jours précédents, a rendu les sols humides et, Sven Becker, le photographe des Jours qui a grimpé sur une butte pour faire un plan large, en revient les chaussures boueuses.

Un député de Déi Lénk joue le guide des « Jours »

Pour nous rendre compte à quoi ressemblait physiquement une économie offshore, nous avons demandé à David Wagner, député de Déi Lénk, un équivalent luxembourgeois du Parti de gauche, de s’improviser guide. Cet homme de 37 ans s’est prêté au jeu, et nous a trimballé dans la capitale du Grand-duché au volant de sa Ford Ka bleue, tout en nous racontant les petites histoires de ces lieux, avec une liberté de parole assez inhabituelle dans un pays qui doit sa richesse à la place financière.

Vers Les Jours.fr
Auteur(s): Nicolas Cori
Nous suivre
Passer à l'action
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066