SEM soutient des projets locaux et le renforcement de capacités d'organisations locales en Birmanie

Spirit in education movement (SEM)

Présentation

Spirit in education movement (SEM), créé en Thaïlande en 1996, pratique un « bouddhisme engagé ». Il promeut l’engagement dans la société et éduque à l’écologie.

Le mouvement a crée des programmes de formation à destination des jeunes, des responsables d’associations ou des représentants d’autorités locales. Ils permettent la création de nombreuses initiatives et structures locales qui renforcent en profondeur le tissu associatif pour lutter contre la pauvreté.

L’action de SEM vise aussi à développer le dialogue inter-religieux et inter-ethnique.

PAYS

Thaïlande / Birmanie

PARTENAIRE

Depuis 1993

Principaux combats

Justice économique
Paix et vivre-ensemble
Migrations internationales

COLLABORATIONS

49 projets

Éducation alternative

L'action de SEM vise au développement de l'éducation alternative pour promouvoir la mobilisation citoyenne, la solidarité et la paix en Asie du Sud Est. © Nicolaas Heeren / CCFD-Terre Solidaire
Education alternative
Éducation alternative
Education alternative
Éducation alternative
Formation à Yangon, Birmanie

Haut(s) Fait(s)

Depuis sa création, le SEM forme des leaders communautaires et associatifs à travers le programme Grassroots Leadership Training (GLT). Après s’être développé en Thaïlande dans les années 80 et 90, le programme s’est étendu aux autres pays de l’Asie du Sud-Est.

En 1996, il est mis en œuvre en Birmanie. Grâce à son approche qui développe l’esprit critique, les compétences pratiques et les capacités d’animation de groupes, il a permis de former toute une génération de militantes et militants sociaux birmans. En 2016, l’organisme a fêté les 20 ans du programme. Pour cette occasion, il a réuni, à Pin Oo Lwin, plus de 250 personnes.

L'actualité de la région

Toutes les actualités