espaces
bénévole | presse | donateur
| |

La Guinée face aux conséquences de l’épidémie d’Ebola

Publié le 04.12.2014 Mis à jour le 06.02.2019

Amadou Dieng et Mamadou Diallo de la Fédération des paysans du Fouta Djallon, ainsi qu’Isabelle Manimben, chargée de mission au CCFD-Terre Solidaire, témoignent de l’impact de l’épidémie d’Ebola sur la vie économique et la société civile guinéenne.

La Guinée face aux conséquences de l'épidémie d'Ebola
© CCFD-Terre Solidaire

Quels défis l’épidémie représente-t-elle pour la population et l’Etat guinéen ?

L’épidémie apparait comme un défi multiple qui pèse sur la cohésion sociale guinéenne. Amadou Dieng raconte la peur et la mise à l’écart que suscite la maladie, tandis qu’Isabelle Manimben rappelle le contexte de transition politique encore fragile de la Guinée. Ils craignent que l’épidémie par son impact important sur l’agriculture et l’économie guinéennes ne déstabilise le pays.

Par peur de l’épidémie, plusieurs pays voisins ont fermé leurs frontières. Quelles en sont les conséquences ?

Pour Amadou Dieng, la fermeture des frontières met l’économie de la Guinée à genoux, et les acteurs économiques sont paralysés. Les producteurs ne peuvent plus exporter leurs produits. Et les importations aussi sont stoppées. Même les marchés locaux ont été fermés et les récoltes se perdent sur place.

Quelles mesures permettraient d’aider la Guinée à gérer la crise et son impact socio-économique ?

Face à l’épidémie, les pays ont fermé leurs frontières et se sont repliés sur eux-mêmes. Pour Mamadou Diallo, il faudrait une réponse régionale et une coopération entre États pour lutter efficacement contre l’épidémie, ainsi qu’une réouverture des frontières. "Il faut isoler la maladie, mais pas le pays" rappelle-t-il.

Nous suivre
Passer à l'action
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066