Publié le 31.01.2007 • Mis à jour le 19.09.2013

Dix ans après les accords de paix

Les partenaires du CCFD-Terre Solidaire organisent une série de rencontres en France pour sensibiliser aux enjeux de la pacification.

Dix ans après la signature des Accords de Paix qui ont mis un terme à 36 ans de guerre civile, le Guatemala n’a pas encore apporté de réponse aux causes structurelles du conflit. Les discriminations à l’égard de la majorité indigène, la concentration de la terre et l’exclusion économique frappent encore. Engagés aux côtés des populations indigènes et paysannes, défenseurs des droits humains, les partenaires du CCFD continuent d’agir pour que les accords de paix se traduisent plus effectivement en amélioration des conditions de vie et en renforcement de l’Etat de droit, surmontant l’impunité et les exclusions. En s’engagent dans l’organisation d’une semaine de sensibilisation en France, le CCFD veut envoyer un signe fort de solidarité envers ses partenaires en travaillant pour que les politiques de coopération de la France et de l’Europe prennent en compte les aspirations des populations les plus défavorisées.

Débat au Sénat : mercredi 31 janvier, de 14h30 à 18h30
« Les accords de paix au Guatemala 10 ans après : Bilan et perspectives pour la société civile guatémaltèque ».

La réflexion s’organisera autour des trois principaux accords : droits de l’homme et lutte contre l’impunité, droits des indigènes et situation socio-économique et agraire. Une place particulière sera réservée à la situation des femmes pendant cette décennie, du conflit au problème du féminicide (des assassinats ciblés, en partie liés au crime organisé).

  • Mme Anaisabel Prera Flores, ambassadrice du Guatemala en France
  • M. Philippe Texier, magistrat, membre de la Sous-commission des droits de l’homme des Nations unies
  • Mme Carmen Aída Ibarra Morán, coordinatrice du département politique de la Fondation Myrna Mack
  • M. Amilcar Pop, président de l’association des avocats et notaires Mayas
  • M. Marcos Ramírez Vargas, Maire d’Ixcán (Département du Quiché)

Médiation : Véronique Gaymard, journaliste à Radio France International

Mobilisation des délégations diocésaines
• Mende (Lozère)
Mercredi 31 janvier de 14h à 17h
Sensibilisation sur la place publique à la réalité sociale et politique du Guatemala : musique, vidéos et échanges avec Anne Honoré, militante associative qui a vécu plusieurs années en Ixcan.
Samedi 3 février à 20 h 30 => Conférence-témoignage sur les défis actuels pour la construction de la paix au Guatemala avec le maire d’Ixcan Marcos Ramirez et des responsables d’associations de solidarité internationale (Salle Urbain V).

Marseille
Dimanche 4 février

Dîner avec des responsables associatifs et la presse locale.
Contact : Anne-Gaëlle Verdier : 04 91 51 50 77

Débat au siège du CCFD Vendredi 2 février de 9h30 à 12h
« Populations indigènes et ressources naturelles »

A partir du cas du Guatemala, débat sur la reconnaissance des droits des populations indigènes, en particulier en termes de reconnaissance politique des autorités traditionnelles et de l’application du droit coutumier et ses implications sur la gestion des ressources naturelles. Avec Amilcar Pop, président de l’Association des avocats et notaires Mayas et, depuis récemment, conseiller de la Coordination Nationale des Organisations paysannes pour les questions de la propriété foncière


 

 
Intercollectif
Guatemala (plate-forme informelle d’associations françaises de solidarité internationale avec le Guatemala)

Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT) 

Agronomes et Vétérinaires sans frontières (AVSF) 

Amnesty International 

CCFD ( Comité catholique contre la faim et pour le développement )

Collectif Guatemala

Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH) 

Fondation Danielle Mitterrand - France Libertés 

Ligue française des droits de l’Homme 

Secours catholique–Caritas France

Trois Quarts du Monde

Autres partenaires :
CIFCA (Initiative de Copenhague pour l’Amérique centrale) et Grupo Sur

Groupe d’amitié parlementaire France –Guatemala 
Groupe interparlementaire France – Mexique et pays d’Amérique centrale
 

Nos projets

5 avril 2018

Au Mexique, les familles de disparus témoignent et s’organisent (vidéo témoignage)

A la veille de l’élection présidentielle au Mexique, n’oublions pas les personnes disparues. Selon la société civile, au moins 180 000 (...)

6 mars 2018

Liban : à l’école avec les enfants réfugiés syriens (vidéo)

Aujourd’hui un enfant syrien sur deux réfugié au Liban n’a pas accès à l’enseignement. Le CCFD-Terre Solidaire appuie les initiatives de la (...)

15 décembre 2017

A Jérusalem, une association d’archéologues israéliens dénonce l’utilisation politique des fouilles

Créée par des archéologues, l’association Emek Shaveh est une organisation israélienne qui vise à sensibiliser le public, les journalistes et (...)

S’informer

6 juillet 2018

Brésil : Le père Amaro, défenseur des sans terres, est libéré !

Le père José Amaro Lopes, prêtre et défenseur des droits des sans terres au Brésil, arrêté et incarcéré depuis trois mois, a été libéré le 29 (...)

19 juin 2018

La paix en Colombie encore davantage fragilisée par l’élection d’Ivan Duque

L’élection à la tête de l’Etat en Colombie d’Ivan Duque, représentant de la droite conservatrice, inquiète la société civile. Que va-t-il (...)

13 June 2018

Au Tchad : la société civile s’organise pour construire la paix

Le Tchad est rongé par les tensions intercommunautaires construites et instrumentalisées par des leaders politiques et religieux. La (...)