Noël contre la faim

Publié le 07.02.2011 • Mis à jour le 10.06.2013

Graves atteintes aux droits de l’Homme

L’ACAT-France et le CCFD–Terre Solidaire condamnent fermement les graves atteintes aux droits de l’Homme perpétrées ces derniers jours en Egypte par des agents de police et des manifestants pro-gouvernementaux

Les contre-manifestants, armés et dangereux, menacent les manifestants qui protestent pacifiquement depuis plus d’une semaine pour réclamer une transformation politique et sociale garantissant les droits et libertés fondamentales.

Le président Hosni Moubarak et le nouveau gouvernement sont responsables de la protection de l’intégrité physique des protestataires, des journalistes et défenseurs des droits de l’homme étrangers et égyptiens, dont certains appartiennent à des organisations partenaires de l’ACAT et du CCFD-Terre Solidaire.

Le vice-président Omar Souleyman fait preuve de mauvaise foi en insinuant, dans son discours officiel du 3 février 2011, que les troubles sont le résultat de desseins étrangers. La théorie du complot, fréquemment instrumentalisée par le régime égyptien, ne saurait exempter ce dernier de sa responsabilité dans les exactions perpétrées à l’encontre des manifestants et des journalistes présents sur place.

Le ministre de l’Intérieur doit sanctionner les policiers en uniforme comme en civil, ainsi que les individus agissant à la demande ou avec le consentement d’agents publics, qui se livrent à des actes violents sur les manifestants et les journalistes. Les crimes perpétrés par des agents étatiques ne doivent pas rester impunis.

L’ACAT-France et le CCFD-Terre Solidaire exhortent le gouvernement égyptien à faire cesser immédiatement les intimidations, molestations et arrestations qui sont exercées à l’encontre des manifestants et représentants de la presse et demandent au gouvernement français de condamner de manière officielle les décisions et manquements des autorités égyptiennes face à la mobilisation sociale.

Contacts :
ACAT-France - Hélène Legeay  06 29 89 42 10 ou 01 40 40 02 10 
CCFD-Terre Solidaire - Pierre Tainturier 06 50 74 41 96 ou 01 44 82 81 89

Télécharger le communiqué de presse (pdf)

Nos projets

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

S’informer

8 décembre 2017

Au Mexique, le Prix National des Droits Humains 2017 décerné à notre partenaire Miguel Gandara, président de Serapaz

Avec tous les membres de Serapaz, le CCFD-Terre Solidaire se réjouit de voir le Prix National des Droits Humains au Mexique décerné à son (...)

7 novembre 2017

Paradise papers : les paradis fiscaux, comme l’île Maurice, sont une entrave aux droits humains (témoignage)

Dossier : Vers un traité Onu contre l’impunité des multinationales

Chaque année, l’Ile Maurice, véritable paradis fiscal, doit renoncer à des investissements dans le secteur de la santé et de l’éducation. (...)

25 octobre 2017

Droits humains : vers un règlement contraignant pour les multinationales ?

Dossier : Vers un traité Onu contre l’impunité des multinationales

Un projet de traité international pour en finir avec l’impunité des multinationales a été présenté fin octobre 2017 à l’Onu. Une étape (...)