Un avenir sans faim

Publié le 26 mars 2012

Cinq Présidents pour une société solidaire

Paris, le 26 mars 2012

Guy AURENCHE (CCFD‐Terre solidaire), Christophe DELTOMBE (Emmaüs France) Pierre-Yves MADIGNIER (ATD Quart Monde), Patrick PEUGEOT (La Cimade) et François SOULAGE (Secours Catholique)

Pour la première fois, dans un livre coup de poing, les cinq présidents des plus importantes associations de solidarité françaises unissent leur voix pour dénoncer la logique d’exclusion et de stigmatisation des plus fragiles et interpeller les candidats à l’élection présidentielle.

En 1954, l’Abbé Pierre avait lancé un cri d’alarme qui avait réussi à mobiliser la France entière dans un grand élan de solidarité. Aujourd’hui, plus qu’un appel ponctuel, les présidents des cinq organisations engagées au quotidien auprès des plus démunis parlent d’une même voix, pour dire ensemble et fermement, la nécessité de repenser les logiques actuelles qui menacent l’essence même de notre démocratie. Le contexte de crise, et l’angoisse qu’elle génère, associés à un durcissement politique inquiétant déconstruisent de plus en plus notre pacte social en stigmatisant les plus fragiles.

Par ce livre, ils entendent en appeler aux convictions et aux responsabilités de chacun et plus particulièrement à la responsabilité des gouvernants ou aspirants gouvernants. Les auteurs insistent sur l’urgence d’un véritable retournement des politiques pour que la France renoue avec ses valeurs d’humanisme. Au‐delà d’une simple interpellation aux candidats, ce livre s’appuie sur la réalité des faits, sur l’enseignement des pratiques de terrain et sur l’affirmation de valeurs communes pour proposer d’autres voies, d’autres modèles.

Aujourd’hui, au lieu de prendre en compte la globalité des personnes qui font face aux difficultés de revenus, de logement, d’accès au travail, de régularisation des papiers, les pouvoirs publics ont délibérément choisi de réduire les budgets sociaux et de privilégier une logique comptable de traitement des dossiers. Ce choix, aux effets désastreux sur le lien social, précarise la vie de millions de personnes, les réduit à leurs seuls problèmes, les prive de parole. Les auteurs proposent une démarche contraire : faire du vivre ensemble un enjeu majeur, dans une dynamique de réforme indispensable. Un projet politique qui respecte la dignité des personnes doit être avant tout un projet de société, un projet qui affirme le primat de la solidarité tant en France que dans les relations internationales. Par ce livre, les auteurs montrent que non seulement le vivre ensemble est possible mais vital.

Guy AURENCHE est avocat et président du CCFD-Terre solidaire depuis 2009 ; Christophe DELTOMBE est avocat et président depuis 2007 d’Emmaüs France ; Pierre-Yves MADIGNIER est le président d’ATD Quart Monde depuis 2010 ; Patrick PEUGEOT est président de la Cimade depuis 2006 ; François SOULAGE, économiste, est président du Secours Catholique depuis 2008.

 

À paraître le 05 avril 2012

Nos projets

15 septembre 2017 ITECA

Irma, Maria : solidaires avec les peuples des Caraïbes !

Au cours de leurs passages, les ouragans Irma et Maria ont causé des dégâts considérables dans les Caraïbes. A Haïti et à Cuba, les (...)

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

12 septembre 2017

En vacances avec des demandeurs d’asile au Pays basque (diaporama)

Inviter des familles de demandeurs d’asile à passer des vacances ensemble ? C’est le pari relevé au mois d’août par des bénévoles du (...)

S’informer

13 octobre 2017

En Irak, la société civile appelle fermement au dialogue

Des associations du Kurdistan, de Bagdad et d’autres régions en Irak s’inquiètent de voir monter les risques de guerre. Elles font entendre (...)

12 octobre 2017

Madagascar : Libération immédiate demandée pour le militant Raleva

M. Raleva, défenseur des droits environnementaux, est emprisonné à Madagascar depuis le 27 septembre 2017. Son tort : s’être opposé à un (...)

6 octobre 2017

Etats généraux de l’alimentation : appel à la mobilisation

Alors que les Etats généraux de l’alimentation arrivent à mi-parcours, 50 organisations, dont le CCFD-Terre Solidaire, souhaitent que les (...)

Nos rapports

PDF