Publié le 26 mars 2012

Cinq Présidents pour une société solidaire

Paris, le 26 mars 2012

Guy AURENCHE (CCFD‐Terre solidaire), Christophe DELTOMBE (Emmaüs France) Pierre-Yves MADIGNIER (ATD Quart Monde), Patrick PEUGEOT (La Cimade) et François SOULAGE (Secours Catholique)

Pour la première fois, dans un livre coup de poing, les cinq présidents des plus importantes associations de solidarité françaises unissent leur voix pour dénoncer la logique d’exclusion et de stigmatisation des plus fragiles et interpeller les candidats à l’élection présidentielle.

En 1954, l’Abbé Pierre avait lancé un cri d’alarme qui avait réussi à mobiliser la France entière dans un grand élan de solidarité. Aujourd’hui, plus qu’un appel ponctuel, les présidents des cinq organisations engagées au quotidien auprès des plus démunis parlent d’une même voix, pour dire ensemble et fermement, la nécessité de repenser les logiques actuelles qui menacent l’essence même de notre démocratie. Le contexte de crise, et l’angoisse qu’elle génère, associés à un durcissement politique inquiétant déconstruisent de plus en plus notre pacte social en stigmatisant les plus fragiles.

Par ce livre, ils entendent en appeler aux convictions et aux responsabilités de chacun et plus particulièrement à la responsabilité des gouvernants ou aspirants gouvernants. Les auteurs insistent sur l’urgence d’un véritable retournement des politiques pour que la France renoue avec ses valeurs d’humanisme. Au‐delà d’une simple interpellation aux candidats, ce livre s’appuie sur la réalité des faits, sur l’enseignement des pratiques de terrain et sur l’affirmation de valeurs communes pour proposer d’autres voies, d’autres modèles.

Aujourd’hui, au lieu de prendre en compte la globalité des personnes qui font face aux difficultés de revenus, de logement, d’accès au travail, de régularisation des papiers, les pouvoirs publics ont délibérément choisi de réduire les budgets sociaux et de privilégier une logique comptable de traitement des dossiers. Ce choix, aux effets désastreux sur le lien social, précarise la vie de millions de personnes, les réduit à leurs seuls problèmes, les prive de parole. Les auteurs proposent une démarche contraire : faire du vivre ensemble un enjeu majeur, dans une dynamique de réforme indispensable. Un projet politique qui respecte la dignité des personnes doit être avant tout un projet de société, un projet qui affirme le primat de la solidarité tant en France que dans les relations internationales. Par ce livre, les auteurs montrent que non seulement le vivre ensemble est possible mais vital.

Guy AURENCHE est avocat et président du CCFD-Terre solidaire depuis 2009 ; Christophe DELTOMBE est avocat et président depuis 2007 d’Emmaüs France ; Pierre-Yves MADIGNIER est le président d’ATD Quart Monde depuis 2010 ; Patrick PEUGEOT est président de la Cimade depuis 2006 ; François SOULAGE, économiste, est président du Secours Catholique depuis 2008.

 

À paraître le 05 avril 2012

Nos projets

26 juillet 2018

Le niébé, un haricot au coeur de la bataille pour les semences paysannes

Le niébé est un haricot très populaire en Afrique de l’Ouest, et particulièrement nutritif. Pour le promouvoir et le protéger, l’AOPP, une (...)

16 mai 2018

Bénin : l’association Sin Do donne la voix aux femmes

Face aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles au Bénin, l’association Sindo lutte avec elles pour leur dignité et développe (...)

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

S’informer

19 août 2018

« Le Maroc est une salle d’attente »

Malgré une politique d’ouverture à l’égard des migrants au Maroc, leur intégration dans le pays reste très précaire. Interview de Hicham (...)

6 August 2018

Promouvoir une « culture de la rencontre », au service de la paix

Dans un monde marqué par les tensions et les conflits, le Pape François prône une culture de la rencontre. Dans une émission spéciale, la (...)

26 juillet 2018

Projet de loi fraude fiscale : les députés renoncent à une ouverture complète du verrou de Bercy ( Communiqué)

Mardi 24 et mercredi 25 juillet, la Commission des Finances de l’Assemblée nationale a étudié en première lecture le projet de loi relatif à (...)

Nos rapports

PDF