© William Dupuy

RDC : au Nord-Kivu, les conflits affament #jeudiphoto

Publié le 23.03.2023

À l’est de la RDC, les conflits armés font régner un climat de terreur. Les femmes et les enfants subissent des violences inimaginables pendant que la faim et la pauvreté s’aggravent. Notre partenaire UWAKI est en première ligne pour aider les femmes-paysannes face à la pauvreté et la guerre.

© William Dupuy

À la souffrance de l’exil, s’ajoute le traumatisme des bourreaux

Nous sommes à Kibumba, à l’est de la RDC. Dans ce village, les femmes-paysannes rescapées de la localité voisine de Buéné, ont trouvé refuge, accueillies par les familles. Épuisées et désemparées, elles enlacent fort leurs enfants, qui regardent tous intrigués en direction de la caméra du photographe William Dupuy. La plupart des femmes, elles regardent ailleurs comme pour éviter de croiser son regard.

Elles sont rassemblées autour de Mme Feza, directrice de l’ONG locale UWAKI, et racontent l’enfer qu’elles ont vécu sur la route de l’exil. À quelques kilomètres de là, l’éruption soudaine du volcan Nyiragongo a dévasté leurs champs et leurs maisons. Elles fuient alors vers le Rwanda voisin. À la frontière, les militaires refusent de les laisser passer, jusqu’à l’impensable. Certaines d’entre elles, sont abusées sexuellement.

C’était un moment très difficile. Ces femmes racontaient comment elles ont été prises entre deux feux : d’un côté l’exil causé par l’éruption du volcan, de l’autre les militaires qui ont abusé d’elles sur le chemin de leur exil.

William Dupuy, photographe

Les conflits aggravent la faim et la pauvreté

Au cours de ses nombreux reportages dans la région, William témoigne de ce sentiment de peur et d’insécurité omniprésent à l’est du pays. Les populations ne dansent plus, ne chantent plus, ne rient plus. Les femmes abusées, fragilisées et traumatisées, déambulent comme des “âmes perdues“.

Depuis plusieurs décennies, la région du Nord-Kivu est gangrénée par les conflits armés. Les milices rebelles, comme le M23, font régner un climat de terreur. Les violences sexuelles, à l’encontre des femmes et des enfants, sont perpétrées comme de véritable arme de guerre. De nombreux enfants sont ensuite enrôlés dans les groupes armés. Les conflits sont l’une des principales causes de la faim en RDC où plus de 27.3 millions de personnes souffrent d’insécurité alimentaire aigüe.

À l’occasion de notre campagne de Carême “Ceux qui rêvent de se nourrir en paix“ nous faisons appel à votre générosité pour continuer à soutenir les actions essentielles de nos partenaires locaux, comme UWAKI. 

Lire aussi :

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne
Quand la faim augmente, nourrissons le monde de solutions pour la combattre
Je découvre Je donne