Noël contre la faim

Publié le 07.03.2012 • Mis à jour le 12.07.2012

Le directeur de NAFSO, une ONG partenaire du CCFD-Terre Solidaire à Sri Lanka

Paris, le 7 mars 2012

Herman Kumara est aujourd’hui en danger. Craignant d’être « tué ou enlevé », le directeur de NAFSO, une ONG partenaire du CCFD-Terre Solidaire à Sri Lanka, est contraint, depuis le 24 février, à la clandestinité.

Figure reconnue de la société civile sri lankaise, très critique vis-à-vis du gouvernement (lire l’article octobre 2011), ce défenseur acharné des droits de l’homme est accusé, à tort, d’être à l’origine des manifestations qui, mi février, ont suivi une hausse importante des prix du pétrole à Sri Lanka et se sont soldées par la mort d’un manifestant dans la ville de Chilaw, au nord de Colombo, la capitale.

Depuis, les avertissements, les menaces téléphoniques, les filatures dont il est victime, les interrogations auxquelles sont soumis ses voisins, ses collaborateurs, lui font redouter le pire. Dans une déposition envoyée le 28 février 2012, et restée jusqu’à présent lettre morte, Herman en appelait à la police sri lankaise pour assurer sa sécurité et protéger également « la vie de sa famille et celle des employés de son ONG ».
Le cas est loin d’être isolé. Depuis la fin de la guerre avec la guérilla tamoule, en mai 2009, les arrestations arbitraires, les disparitions sont devenues monnaie courante à Sri Lanka. Les principales victimes sont à compter parmi ceux qui osent élever la voix contre le gouvernement de Mahinda Rajapaksa. Journalistes, travailleurs sociaux, défenseurs des droits de l’homme, syndicalistes, étudiants, cinghalais et tamouls désormais réunis sous l’étiquette de « forces anti gouvernementales » et, à ce titre, intimidables et éliminables à merci semble-t-il. Ces exactions confirment la déliquescence, pour ne pas dire plus, de l’État de droit à Sri Lanka et la dérive du pays vers la dictature.

Patrick Chesnet

Lettre envoyée par le CCFD-Terre Solidaire à l’ambassade à Sri Lanka (pdf)

Nos projets

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

20 juin 2016 ANAFE

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

15 juin 2016 RNSCM

Nicaragua : Sheila Reyes, au plus près des migrantes

Dans un pays étranglé depuis des années par la crise économique, de nombreux Nicaraguayens ne trouvent d’issue à leur situation personnelle (...)

S’informer

30 novembre 2016

Devoir de vigilance des multinationales : un pas de plus vers l’adoption définitive de la loi

Le 29 novembre 2016, les députés ont adopté en nouvelle lecture, la proposition de loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères et (...)

30 novembre 2016

Union européenne : l’accord sur les « minerais du conflit » conclu mais insuffisant

Les institutions européennes ont conclu, le 22 novembre 2016 à Bruxelles, les négociations relatives à une législation sur les « minerais (...)

21 octobre 2016

Traité multinationales et droits humains : le CCFD-Terre solidaire aux négociations à l’ONU

Du 24 au 28 octobre 2016, l’ONU accueillera à Genève la 2ème session de négociations vers un Traité international contraignant sur les (...)