Publié le 5 juillet 2006

Europe de l’Est

Mots-clés :

Dans les Balkans, la Yougoslavie a été démantelée par les guerres successives des années 90 : les ‘nationalités’ et les religions sont devenues des éléments exacerbés et destructeurs de l’identité. La Bosnie, la Serbie et plus encore le Kosovo connaissent toujours de nombreux soubresauts de par leur instabilité institutionnelle, la fragilité de leurs frontières, la vivacité des discours nationalistes, qui s’ajoutent à une situation économique difficile (le taux de chômage est de 18% en Serbie, 31% en Bosnie et atteint 40% au Kosovo). Autre facteur de risque, le sort des réfugiés et des déplacés n’est toujours pas réglé : dans les centres collectifs, des réfugiés ou déplacés continuent à simplement survivre ; ceux qui vivent dans des habitats privés rencontrent encore des problèmes juridiques nombreux pour faire valoir leurs droits antérieurs à la guerre.

Avec neuf millions de personnes, les Roms constituent la plus grande minorité en Europe. Que ce soit en Europe centrale, dans les Balkans ou en France, ils se heurtent à de nombreuses discriminations pour accéder aux droits économiques et sociaux. L’entrée dans l’Union européenne de la Roumanie et de la Bulgarie a donné à leurs revendications une nouvelle acuité, mais n’a pas permis de mettre fin à ces inégalités. Partout, face à l’exclusion que connaissent ces populations, l’émergence d’acteurs sociaux roms organisés est essentielle.

Le bilan de la décennie écoulée est consternant pour ce qui concerne la Tchétchénie. Même si la phase d’offensive militaire massive est terminée, comment qualifier cette période de phase de « post-conflit » ? Atomisation sociale, insécurité, dérive autoritaire et islamiste du régime de Kadyrov et absence de perspectives politiques sont les principaux éléments de la situation actuelle.

Nos priorités

Le CCFD-Terre Solidaire soutient des partenaires en Europe de l’Est depuis 1991. En application de son Rapport d’Orientation 2008-2012, il apporte son appui à une trentaine d’organisations, dans sept pays, selon les axes thématiques suivants :

La prévention et la résolution des conflits
L’éducation et la citoyenneté
L’évolution des rapports homme/femme pour plus d’égalité
Les migrations internationales
La souveraineté alimentaire
La promotion d’une économie sociale et solidaire

Au-delà des axes thématiques choisis communs à tous les pays où le CCFD-Terre Solidaire a des partenaires, on peut identifier les priorités suivantes :

  • Construction de la citoyenneté : soutenir les acteurs associatifs qui souhaitent dépasser les catégories ethniques ou religieuses pour œuvrer en faveur du « vivre ensemble ». Il s’agit de l’axe central de l’action du CCFD-Terre Solidaire dans les Balkans. Il peut se décliner de différentes manières : activités économiques pour toutes les communautés, fanfare mixte, soutien psychologique aux jeunes orphelines, lutte contre la ségrégation entre des jeunes de villages très isolés...
  • Encourager le travail intra-régional aux Balkans en particulier pour les associations qui aident à l’intégration des réfugiés et des déplacés soit là où ils vivent à présent soit dans une perspective de retour.
  • Accompagner les associations de jeunesse dans la mobilisation de la jeunesse afin d’aboutir à une conscientisation citoyenne, notamment dans la perspective même lointaine de l’entrée dans l’Union européenne : encourager les échanges et favoriser les rencontres et les expériences individuelles qui permettent de dépasser les a priori, les peurs et les stéréotypes sur « l’autre ».

Nos projets

15 septembre 2016

Un rapport pour comprendre la crise en République centrafricaine

Le Réseau des Organisations de la Société Civile Centrafricaine pour la Gouvernance et le Développement (ROSCA-GD), partenaire du (...)

29 août 2016 CEDAC

Brésil : l’agriculture au service de l’éducation populaire

Acteur historique de l’Éducation Populaire au Brésil, le Centre d’Action Communautaire – partenaire du CCFD-Terre Solidaire – se sert de (...)

8 août 2016 AZHAR

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

S’informer

31 mai 2012

Appel à une mobilisation contre la négation du génocide

Vingt ans après le début de la guerre en Bosnie-Herzégovine (ex-Yougoslavie), huit associations veulent rendre hommage aux victimes (...)

19 mai 2009

5e marche pour la paix

La 5e marche pour la paix aura lieu en juillet 2009. Le parcours se fera entre Tuzla et Srebrenica (Bosnie-Herzégovine), pour (...)

26 mars 2009

Lettre ouverte au Ministre des Affaires étrangères

Monsieur le Ministre, A l’issue d’une rencontre d’une centaine d’acteurs des sociétés civiles française, suisse et bosnienne à Lyon les 28 (...)