Brésil résiste : un défenseur de la forêt menacé #JeudiPhoto

Publié le 08.09.2022

À un mois des élections présidentielles, la Coalition Solidarité Brésil a publié un nouveau baromètre alarmant sur la situation des droits humains au Brésil. Malgré les risques de violences à leur encontre, de nombreux défenseurs de l’environnement et des droits humains, comme le Cacique Ninawa Huni Kuin, continuent d’élever leurs voix . Arrêt sur image.

Cacique Ninawa Huni Kuin. État de l’Acre, Brésil. ©Jean-Claude Gérez

Rendez-vous chaque jeudi pour écouter Stéphanie Gallet, journaliste pour RCF, commenter une photo choisie par le CCFD-Terre Solidaire.

“Sauver la forêt : un devoir pour tous”

Nous sommes à Formiga, à l’extrême Nord-ouest de l’Amazonie, au Brésil. Situé au cœur d’une nature dense et verdoyante, ce village constitue l’un des nombreux territoires Huni Kuin. Depuis des millénaires, ce peuple autochtone vit en parfaite harmonie avec la nature. Mais aujourd’hui, leur survie est menacée. D’année en année, les grands propriétaires terriens s’accaparent et déboisent leurs terres pour les exploiter. La déforestation détruit leurs sources de nourriture, leurs plantes médicinales et leur spiritualité intimement liée à la nature. 

Devant l’épaisse forêt primaire bordée par la rivière Envira, le Cacique Ninawa — Chef des Huni Kuin— porte fièrement sa coiffe traditionnelle en plumes d’ara. En véritable “gardien de la forêt”, ce quadragénaire consacre sa vie à protéger l’Amazonie. Pour lui, “sauver la forêt est un devoir pour tous, car les Huni Kuin et l’humanité toute entière ont besoin de la nature pour survivre”.

Malgré les violences, la société civile brésilienne se mobilise

Membre de l’Alliance des Gardiens de Mère Nature, Ninawa multiplie les prises de paroles à travers le monde pour dénoncer l’impact de la déforestation, notamment encouragée par Jair Bolsonaro. La politique menée par le Président brésilien promeut le développement de méga-projets industriels et agro-industriels, au détriment de l’environnement et des peuples autochtones qui y vivent. Notre partenaire local, la CIMI, soutient de nombreuses communautés autochtones impactées. Dans son dernier rapport annuel, il fait état d’une augmentation de 135%1 des cas d’invasions de territoires autochtones au Brésil entre 2018 et 2019.

Pour protéger l’intégrité de leur territoire, les Huni Kuin se sont engagés dans une grande lutte collective aux côtés d’autres communautés autochtones. Dans un contexte où les défenseurs de l’environnement et des droits humains sont de plus en plus persécutés, ces voix s’élèvent avec bravoure et témoignent de la force de leur union.

Le 7 septembre, la Coalition Solidarité Brésil publie les résultats de son troisième baromètre d’alerte sur la situation des droits humains au Brésil. À un mois des élections présidentielles, celui-ci mesure l’impact des politiques menées par le Gouvernement Bolsonaro et dresse un état des lieux détaillé et actualisé du contexte sociale, politique et environnementale au Brésil.

Chaque jeudi, nous vous proposons un arrêt sur image pour prendre conscience, autrement, d’une fracture de notre monde sur lequel, par l’action collective et plaidoyer, nous agissons.

Pour aller plus loin :

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne