Communiqué de la Coalition Solidarité Brésil suite à la tentative de coup d’état

Publié le 11.01.2023


La Coalition Solidarité Brésil, dont fait partie le CCFD-Terre Solidaire condamne les violences et attaques de l’extrême-droite au Brésil. Ensemble, restons vigilant·e·s !


Formée le lendemain de la victoire de l’extrême-droite au Brésil en 2018, notre Coalition
continuera d’exprimer notre soutien aux mouvements sociaux, à la société civile et à
démocratie brésilienne contre tout·e·s celles et ceux qui tenteront d’y porter atteinte.
Le 30 octobre 2022, Luiz Inácio Lula da Silva a remporté l’élection présidentielle face au président
sortant. Cette victoire s’inscrit dans un contexte brésilien très complexe où les idées de l’extrême
droite sont bien représentées au sein des différents pouvoirs, aux différents échelons de l’État
brésilien et au sein de la société.

Le vrai visage de l’extrême droite brésilienne

Ce dimanche 8 janvier, une semaine seulement après l’investiture de Lula le 1er janvier, des
milliers de partisan·e·s de Jair Bolsonaro refusant de reconnaître la victoire de Lula ont donné
l’assaut contre trois institutions brésiliennes : le Palais présidentiel, le Congrès national, le
Tribunal suprême fédéral.
Chassée du pouvoir par les urnes au cours d’un processus démocratique et souverain, l’extrême-
droite tombe les masques et (re)montre son vrai visage. Celui d’une idéologie qui piétine sans
vergogne la démocratie en envahissant les institutions symboles de la démocratie brésilienne ;
qui n’a aucun respect et saccage le patrimoine culturel et architectural du Brésil ; qui recourt à la
violence physique et politique pour se faire entendre.

Rien n’est joué

Nous l’exprimions déjà dans notre communiqué de presse du 2 janvier 2023 : au Brésil, rien n’est
joué et la victoire de Lula n’est que la première étape d’un long processus de reconstruction et
de réconciliation d’une société fracturée par quatre années de destructions, de discriminations et
de violences opérées par Jair Bolsonaro et ses partisan·e·s.

La tentative d’insurrection du 8 janvier nous fait redouter des violences exacerbées envers tou·te·s celles et ceux que l’extrême-droite attaque : les populations noires, les femmes, les personnes LGBTQI+, les peuples autochtones, les migrant·e·s.

Ne nous y trompons pas, l’extrême-droite c’est les violations des droits, les atteintes aux droits fondamentaux (accès à la terre, sécurité alimentaire, travail environnement, éducation…), les atteintes à la démocratie (violences politiques, contre la liberté de la presse, contre la culture…) et à l’environnement.
Nous, organisations membres de la Coalition Solidarité Brésil, réaffirmons que nous ne tolérerons
aucune violence au Brésil, et que nous combattrons l’extrême-droite partout où nous le pouvons.
Nous allons poursuivre notre devoir de vigilance sur la situation des droits humains au Brésil. Les peuples brésiliens luttent pour leur vie et leur futur, et nous sommes avec elles et eux dans ce
combat.

Pour aller plus loin : Découvrir le baromètre des droits humains au Brésil publié par la Coalition Solidarité Brésil
Contacts :
Erika Campelo, co-présidente de Autres Brésils : erika@autrebresils.net / 06 10 29 52 50
Thomas Renaux, chargé de mission au CRID : t.renaux@crid.asso.fr / 06 95 38 99 72

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne
Découvrez nos actions pour lutter contre la faim!
Je découvre