Noël contre la faim

Publié le 18 janvier 2011

Effets potentiels des principales clauses sur la sécurité alimentaire et l’agriculture

La troisième partie est consacrée à la critique des effets potentiels que ces accords peuvent avoir sur les pays du Sud. Il est question ici d’une étude bibliographique axée sur les capacités des Etats, la souveraineté alimentaire, et le potentiel commercial des pays en voie de développement ; il ne s’agit donc pas d’un exercice de prospective ou d’économétrie

Les accords de libre-échange déjà signés ou actuellement en négociation entre l’UE et les pays du Sud concernent 138 pays. Parmi ceux-ci, 41 sont des PMA et 79 sont des PED, mais surtout, un grand nombre de ces pays sont des importateurs nets d’aliments, certains autres sont des exportateurs de produits de base, d’autres sont des pays insulaires en développement, d’autres encore sont des pays enclavés. La majorité des partenaires commerciaux de l’UE sont donc des pays qui présentent des fragilités structurelles à des degrés divers. Pour y remédier, une partie tente actuellement de se regrouper dans diverses zones de libre-échange régionales avec comme finalité la consolidation de leurs économies entre pays similaires et voisins.

La deuxième caractéristique de ces pays est qu’ils concentrent l’essentiel de la pauvreté à l’échelle mondiale. Étant donné que la sous-alimentation est une conséquence directe de la pauvreté, ces pays regroupent également la grande majorité du milliard de personnes qui souffrent de la faim dans le monde. Enfin la prédominance de l’agriculture est frappante dans une partie importante de ces pays, que ce soit dans la structure de leurs économies ou à travers la dynamique de leurs échanges commerciaux. Ces considérations font émerger de façon assez naturelle le consensus international autour des potentialités de l’agriculture pour le développement, la réduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire.

Il en ressort que l’agriculture – en tant que vecteur de la lutte contre la pauvreté – est un trait commun à l’ensemble des pays concernés. Les politiques agricoles et commerciales de ces pays sont donc des éléments vitaux pour le développement et l’éradication de la pauvreté. Les accords de libre-échange européens étant des textes juridiques contraignants, ils tiennent lieu de cadre pour les politiques des pays signataires, et conditionnent les instruments politiques au service du développement des pays du Sud.

Après avoir déterminé le contenu des accords de libre-échange européens nous allons donc chercher à déterminer l’impact des accords de libre-échange européens sur le développement des pays du Sud selon trois thématiques principales : l’intégration régionale des pays du Sud et la marge de manœuvre politique des États ; les exportations agricoles de l’UE et la sécurité alimentaire ; et les exportations agricoles à destination de l’UE et la souveraineté alimentaire.

Chapitre 3 : Effets potentiels des principales clauses sur la sécurité alimentaire et l’agriculture

Nos projets

1er décembre 2017 Acord Burundi , Les femmes paysannes de l’Union Uwaki de Kiwanja, décembre 2013 , Mooriben

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)

1er décembre 2017 Inades formation au Burundi

Burundi : Les femmes au coeur de la transition écologique et sociale

301 - Septembre-Octobre

Porté par le CCFD-Terre Solidaire dans six pays africains, le programme PAIES au Burundi a notablement contribué à inclure les femmes au (...)

16 novembre 2017 Amassa Afrique Verte

Au Mali, 6 manières de faire face aux changements climatiques

Au Mali, la saison des pluies est durablement perturbée par la crise du climat. Ces changements affectent en particulier la période des (...)

S’informer

16 octobre 2017

10 ans après les émeutes de la faim, où en sont les engagements internationaux ? (rapport)

Dans son rapport intitulé « La faim justifie les moyens ! », le CCFD-Terre Solidaire constate la montée de l’insécurité alimentaire dans le (...)

6 octobre 2017

Etats généraux de l’alimentation : appel à la mobilisation

Alors que les Etats généraux de l’alimentation arrivent à mi-parcours, 50 organisations, dont le CCFD-Terre Solidaire, souhaitent que les (...)

15 septembre 2017

L’insécurité alimentaire dans le monde s’aggrave

La FAO, le FIDA, l’OMS, le PAM et l’UNICEF ont publié aujourd’hui « L’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde 2017 ». (...)