Publié le 16.10.2009 • Mis à jour le 13.08.2012

Résultats d’un grand sondage BVA pour le CCFD-Terre Solidaire.

A l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation, les résultats d’un grand sondage BVA pour le CCFD-Terre Solidaire en partenariat avec la Croix, Europe 1 et Orange seront publiés vendredi 16 octobre sur l’enjeu de la faim dans le monde.

  • Les Français restent pessimistes face à l’évolution de la faim dans le monde.
  • Les Français ne font vraiment confiance qu’aux ONG et à l’ONU pour lutter contre la pauvreté et la faim dans le monde.
  • Enfin, dans le contexte de la crise économique actuelle, une majorité de Français (55%) pensent que les pays riches doivent augmenter leurs aides financières aux pays pauvres.

Les Français toujours très concernés et inquiets

Pour 94% des Français, la question de la faim dans le monde se dégrade (49%) ou n’évolue pas vraiment (45%).

Une majorité de Français (55%) estiment que dans le contexte de crise économique actuel, les pays riches doivent augmenter leurs aides financières au pays pauvres. Ils sont 37% à ne vouloir ni augmenter les aides, ni les diminuer. Seulement 5% d’entre eux souhaitent qu’elles diminuent.

Quelle agriculture pour lutter contre la faim

Pour réduire la faim dans le monde, 80% des Français pensent que le développement de l’agriculture locale et familiale est plus pertinent que le développement de l’agriculture industrielle (cité par 17% des Français).

57% des Français pensent que l’Union européenne devrait limiter sa production agricole, pour ne pas concurrencer l’agriculture des pays pauvres ; contre 39% favorables à une augmentation de sa production agricole, pour exporter davantage de nourriture dans les pays pauvres.

La responsabilité des acteurs

Les Français ne font vraiment confiance qu’aux ONG et à l’ONU pour lutter efficacement contre la pauvreté et la faim dans le monde : les ONG restent en tête (60% contre 49% en 2008), viennent ensuite l’ONU (55% de confiance contre 46% en 2008), l’Union européenne (43%), le gouvernement français (37%). Enfin, seuls 32% des Français font confiance aux institutions financières internationales (Banque mondiale ou FMI), et 16% aux gouvernements des pays pauvres.

Seuls 30% des Français font confiance au G20 pour lutter contre la faim dans le monde. Ils se montrent sans concession sur les mesures prises lors du G20 contre les paradis fiscaux : 63% estiment que les décisions ne seront pas efficaces alors que les paradis fiscaux privent chaque année les pays en développement de 125 milliards d’euros de recette fiscale (soit 6 fois le montant de l’aide promise pour lutter contre la faim). 55% d’entre eux ne croient pas à la fiabilité de la liste des pays considérés comme des paradis fiscaux, manifestement l’annonce de la fin des paradis fiscaux par Nicolas Sarkozy ne les a pas convaincus.

Le site de La-Croix.com

Téléchargez le rapport (pdf)

S’informer

6 de julio de 2018

Pozos de cárbono en las tierras agrícolas, ¿milagro o coartada? (informe)

La agricultura puede ser considerada igual como responsable o víctima de los cambios climáticos. Unos piensan que convertir las tierras (...)

18 juin 2018

En Amérique latine, l’agroécologie est une lutte politique

En Amérique latine, se développe une approche politique de l’agroécologie. Au-delà de la seule question de l’agriculture, elle prend en (...)

1er juin 2018

La séquestration du carbone dans les terres agricoles, miracle ou alibi ? (Rapport)

L’agriculture est tour à tour considérée comme responsable ou victime des dérèglements climatiques. Certains voient en elle des solutions (...)

Nos projets

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

23 mars 2018

Cinq reportages de La Croix au Paraguay pour découvrir l’action du CCFD-Terre Solidaire

Cinq portraits ont été réalisés par le quotidien La Croix au Paraguay avec des associations partenaires du CCFD-Terre solidaire. Une série (...)

1er décembre 2017

Burundi : Les femmes au coeur de la transition écologique et sociale

301 - Septembre-Octobre

Porté par le CCFD-Terre Solidaire dans six pays africains, le programme PAIES au Burundi a notablement contribué à inclure les femmes au (...)