Faim

828 millions

de personnes sont victimes de la faim dans le monde

2,3 milliards

de personnes sont en insécurité alimentaire

La faim en hausse dans le monde
Chaque année la FAO dresse un état des lieux de la faim dans le monde. Elle distingue la faim (sous alimentation), l’insécurité alimentaire, et l’accès à une alimentation saine.
Son dernier rapport concernant 2021 marque une nouvelle hausse de la faim avec plus de 828 millions de personnes victimes de la faim. Cela signifie que 828 millions de personnes sont sous alimentées et ne consomment pas une quantité suffisante de calories sur une base régulière pour mener une vie normale, saine et active.
Plus largement, 1 personne sur 3 dans le monde est en situation d’insécurité alimentaire modérée ou sévère, soit près de 2,3 milliards de personnes qui n’ont pas un accès régulier à suffisamment d’aliments sains et nutritifs pour une croissance et un développement normaux.
Enfin c’est l’accès à une alimentation saine qui recule avec 3,1 milliards de personnes dans le monde qui n’ont pas eu les moyens de s’offrir des aliments sains.

Quelles sont les personnes concernées par la faim?
La situation est particulièrement critique concernant la malnutrition infantile, et les femmes sont partout davantage touchées que les hommes.
C’est en Asie que le nombre de personnes souffrant de la faim est le plus élevé.
Mais l’Afrique est le continent comptant le plus grand nombre de victimes de la faim, par rapport à sa population.
L’Amérique latine est également durement touchée, avec des pays comme le Brésil qui reviennent sur la carte de la faim. L’Europe se retrouve également concernée par l’insécurité alimentaire : en 2021, 10 % de la population européenne était en insécurité alimentaire.

Intensification des principales causes de la faim
Le rapport onusien sur l’état de la sécurité alimentaire et la nutrition dans le monde (SOFI) en 2021 illustre l’intensification des 3 principaux facteurs de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition :
les conflits,
le réchauffement climatique
les chocs économiques, dans un contexte d’inégalités croissantes.
C’est ce cocktail mortel auquel sont confrontés des centaines de millions de personnes partout dans le monde alors que la faim, après plusieurs décennies de recul, a commencé à regagner du terrain depuis le milieu des années 2010.
En cause : la persistance de la pauvreté, les problèmes d’accès à la terre et aux ressources naturelles, et un système alimentaire mondial prédateur, inégalitaire et inefficace.

En 2022, il faut ajouter aux données chiffrées de 2021 deux crises majeures impactant la sécurité alimentaire :
les impacts de la pandémie du Covid 19 sur les revenus des ménages ;
les conséquences de la guerre en Ukraine enclenchée depuis fin février 2022.
La situation actuelle est plus sombre. Nous sommes confrontés à la pire crise alimentaire du XXIe siècle. Pour en savoir plus, retrouvez notre dossier spécial sur la crise alimentaire liée à la guerre en Ukraine

Agir pour la souveraineté alimentaire des populations
Depuis 60 ans, nous agissons aux côtés de celles et ceux qui luttent quotidiennement contre toutes les causes de la faim et qui font face aux injustices du modèle de développement actuel.
Nous soutenons des organisations paysannes en Afrique, en Amérique latine, en Asie et au Moyen Orient et venons en aide à plus de deux millions de personnes dans le monde. Face à un état de crise alimentaire sans précédent nous appelons les États à s’engager et se coordonner pour mettre en place des solutions efficaces.
Pour le CCFD-Terre Solidaire, la réponse à ces défis est la souveraineté alimentaire. Pilier de son engagement dans la lutte contre la faim, la souveraineté alimentaire est la condition incontournable pour garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour toutes et tous, au Nord comme au Sud, dans le respect des droits humains et environnementaux.
Dans la pratique, l’agroécologie paysanne et solidaire est la réponse la plus pertinente et cohérente aux problèmes auxquels sont confrontés aujourd’hui nos systèmes agricoles et alimentaires.

Regarder le témoignage de Massa Koné, un représentant des paysans d’Afrique de l’Ouest sur la situation au Mali

Tous nos articles sur : Faim

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne