Amérique Latine / Caraïbes, Brésil, Droits des peuples, Mexique

Les indigènes

Publié le 09.10.2007| Mis à jour le 08.12.2021

Les pastorales indigènes doivent beaucoup à Mgr Proaño (Equateur), « l’évêque des Indiens ». Avec l’aide d’agents pastoraux indiens, les « délégués de la parole », il a créé un important réseau de communautés de base dans les communautés quichuas. En développant des écoles, des centres de soins, de formation chrétienne et sociale.

• Un exemple suivi
Au Brésil où l’épiscopat crée, en 1972, le Conseil indigéniste missionnaire (Cimi).
Au Mexique, par Mgr Samuel Ruiz, évêque de San Cristobal de Las Casas, avec les populations mayas du Chiapas…

• En 1985, les lignes directrices de ces pastorales sont rappelées par la Conférence des évêques latino-américains (Département des missions du Celam, septembre 1985).
En réponse « au cri des peuples indiens pour réclamer leur autodétermination », engagement est pris de travailler « au sauvetage des cultures indiennes », à la récupération pacifique de leurs terres, au soutien de leur autodétermination, et à « faire nôtres les cultures indiennes, dans un effort renouvelé de l’inculturation de la foi et des agents de pastorale ».

• Ces pastorales ont contribué au grand élan d’affirmation, culturelle et politique, des Indiens durant les années 1990.

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne