© Roberta Valerio

Tchad : l’handisport, un levier pour le changement social #Jeudiphoto

Publié le 13.04.2023| Mis à jour le 14.04.2023

Au Tchad, la pratique du handisport permet de lutter contre la stigmatisation du handicap. À l’occasion de la Journée internationale du sport au service de la paix, découvrons la détermination et le courage des athlètes paralympiques de N’Djamena soutenus par notre partenaire local, APAD.

© Roberta Valerio

Tchad, 18 janvier 2018 © Roberta Valerio.

17 janvier 2018. Nous sommes au Tchad, à N’Djamena, sur un sobre terrain sportif. Il est très tôt le matin. Le soleil étincelant illumine le visage de trois athlètes. Les poings levés en l’air et le sourire aux lèvres, ils célèbrent leur victoire. Derrière sa caméra, la photographe Roberta Valerio immortalise ce moment de joie qu’elle décrit comme “unique et pur“. Elle n’est pas la seule spectatrice : des jeunes écoliers sur le chemin de l’école se sont arrêtés, curieux, pour regarder le match. Nous aussi, à notre tour, on se laisse emporter par l’euphorie, l’énergie et l’esprit de fraternité qui se dégagent de cette scène.

Tu te rends compte qu’ils ont très peu de moyens : ils jouent avec les mains sur un terrain parsemé de trous et mal entretenu, mais avec tellement de joie dans le jeu. C’est beau, et c’est ce qui m’a le plus impressionné 

Roberta Valerio, photographe

Mais quel sport pratiquent-ils ? Les trois athlètes sont assis par terre, à côté d’un filet. Leurs mains et leur avant-bras sont tâchés par la poussière blanche du terrain. Les trois hommes, en situation de handicap physique, pratiquent le volley-ball assis. Ils font partie du Comité National Paralympique du Tchad, qui rassemble à N’Djamena, 200 athlètes, hommes et femmes, atteints de handicap. Avec courage et détermination, ils s’entraînent dur avec l’espoir de remporter une médaille aux Jeux Paralympiques de Tokyo de 2020.

Au Tchad, où le handicap peut souvent être perçu comme une “malédiction“, la pratique de l’handisport permet aux athlètes atteints de handicap de prendre confiance en eux. Là-bas et ici, le sport ne se résume pas uniquement au divertissement et à la compétition. Il est aussi un puissant levier pour promouvoir le développement, la paix, les droits humains et la solidarité. Avec le soutien de notre partenaire local, APAD (Action de Partenaires pour l’Appui au Développement), le Comité se mobilise pour la reconnaissance de l’handisport à l’échelle nationale comme un levier de changement social et de lutte contre les stigmatisations. 

Lire aussi :

Ophélie Chauvin -

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne