Publié le 30 novembre 2010

Giselle Salazar Blanco, représentante de COOPERACCION, Pérou

COOPERACCION, une association a but non lucratif dont la mission est de promouvoir le développement des zones côtières et des zones d’exploitations minières et énergétiques au Pérou


« Je m’appelle Giselle Salazar Blanco. Je représente COOPERACCION, une association a but non lucratif dont la mission est de promouvoir le développement des zones côtières et des zones d’exploitations minières et énergétiques au Pérou.

Durant le Forum, l’un des débats que j’ai trouvé le plus enrichissant est celui intitulé : « exploitation minière : les veines ouvertes de la terre », parce que l’activité minière représente près de la moitié des causes de conflits socio-environnementaux dans mon pays. Dans le cadre de ces débats, j’ai pu lier des liens avec différents représentants de comités de défense des droits des populations indigènes, notamment au Brésil. L’objectif est d’échanger nos expériences, comme par exemple avec l’organisation « Justiça nos trilhos », qui a évoqué ses efforts pour rendre visible les luttes des communautés indigènes et riberinhas (vivant au bord des cours d’eau) et la nécessaire consultation de ces communautés avant tout projet d’investissements miniers. C’est un thème qui nous intéresse particulièrement au Pérou où l’article 169 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), qui garantit notamment aux peuples indigènes la liberté de décider de leur mode de développement, est le plus souvent ignoré.

J’ai trouvé que l’un des intérêts de ce débat, comme l’ensemble du Forum d’ailleurs, était d’offrir aux participants une vision régionale des enjeux et défis d’un modèle de développement qui va à l’encontre du respect de l’environnement et des populations locales.

L’autre axe de travail est la mise en place d’une stratégie commune au niveau régional. Par exemple l’idée de travailler de manière concertée contre les agissements d’une même entreprise opérant dans différents pays de la région me semble tout à fait adaptée à la réalité. C’est une idée simple, mais efficace ! J’ai d’ailleurs le sentiment que ce Forum a été porteur d’une multitude de propositions concrètes, bien ancrées dans la réalité de nos luttes. »

Forum Pan-amazonien
30 novembre 2010
Jean Claude Gérez

Nos projets

11 juillet 2016 Centre Bartolomé de las Casas , CooperAcción

Au Pérou, la résistance à l’industrie minière des communautés indiennes, en images

Un documentaire de vingt minutes nous plonge au cœur des conséquences de l’exploitation minière sur les communautés paysannes et indiennes (...)

11 mars 2016 CAAAP

Les peuples indigènes d’Amazonie luttent pour leurs droits

Chercheur au sein du Centre Amazonien d’Anthropologie et d’Application Pratique (CAAAP) – soutenu par le CCFD-Terre Solidaire – Manuel (...)

25 février 2016 IBC

L’Institut Bartolomé de Las Casas forme les acteurs sociaux péruviens

Depuis plus de 40 ans, l’Institut Bartolomé de las Casas, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, forme la conscience critique de nombreux (...)

S’informer

14 juin 2016

L’Alliance pour l’agriculture intelligente face au climat, un forum du greenwashing !

Le 14 juin 2016 à Rome s’ouvre le second Forum annuel de l’Alliance globale pour l’agriculture intelligente face au climat (ou GACSA pour « (...)

26 mai 2016

L’agriculture, un sujet qui dérange dans les négociations climat

Six mois après la COP21 et l’adoption de l’Accord de Paris, les 196 Parties à la Convention Climat se sont retrouvées à Bonn (16 - 26 mai (...)

20 mai 2016

Nations unies : les communautés religieuses unies face au changement climatique

A New York, le 18 avril 2016, responsables religieux et spirituels du monde entier ont adressé à la communauté internationale, une (...)