© Patrick Chesnet

Au Sri Lanka : défendre les pêcheurs face à l’accaparement des mers

Publié le 11.06.2021| Mis à jour le 14.12.2021

À l’occasion de la récente Journée mondiale de l’Océan, nous partons cette semaine au Sri Lanka avec Juliette Segard, Responsable du Service Asie. Avec elle, découvrons l’action de NAFSO qui défend les droits des pêcheurs artisanaux face aux ravages de l’«économie bleue» en Asie.


Pêche artisanale au Sri Lanka © Patrick Chesnet / CCFD-Terre Solidaire
Pêche artisanale au Sri Lanka © Patrick Chesnet / CCFD-Terre Solidaire

Au Sri Lanka : les pêcheurs artisanaux impactés par une double crise

Le 2 juin dernier, au large des mers srilankaises, le naufrage d’un porte-conteneur a confronté les populations du pays à la plus grande catastrophe environnementale et maritime de leur histoire.

“A une crise économique, s’ajoute aujourd’hui une crise environnementale, qui aura certainement des conséquences à long terme sur les écosystèmes et les populations “.

C’est un nouveau coup dur pour les pêcheurs artisanaux du Sri Lanka, qui ont déjà vu leur activité impactée par la COVID-19, et la promotion de ce qu’on appelle l’ « économie bleue » en Asie : occuper, exploiter et développer les côtes deviennent les nouveaux mots d’ordre et renforcent la multiplication des phénomènes d’accaparement des mers depuis quelques années.

En conséquence, les populations de pêcheurs n’ont quasiment plus d’accès à la mer : les plages sont de plus en plus privatisées pour le tourisme ou accaparées pour répondre à de grands projets d’infrastructures. De plus, la constitution d’aires maritimes protégées participe à les exclure davantage et à les priver de leur lieu de vie ancestral.

La lutte à différentes échelles de NAFSO pour défendre la pêche artisanale

Dans cette région, le CCFD-Terre Solidaire soutient l’action de NAFSO ; un mouvement national de solidarité pour les pêcheurs artisans du Sri Lanka.

L’association se mobilise à leurs côtés pour lutter contre les différentes formes d’accaparement des océans, mais aussi contre les méthodes destructrices de la pêche industrielle.

Elle intervient, au niveau local, en favorisant la formation de syndicats de travailleurs et de travailleuses et de groupes citoyens locaux.

Et au niveau international, en menant des actions de sensibilisation du grand public, et de plaidoyer auprès des instances onusiennes, notamment dans le cadre du Forum Mondial des pêcheurs, qui défend la souveraineté alimentaire et les droits des pêcheurs-artisans du monde entier.

Un combat à l’agenda onusien de 2022

Ce combat commence à se faire entendre au niveau mondial, puisque les Nations unies ont décrété l’année 2022 comme l’ “Année internationale de la pêche et de l’aquaculture artisanales”.

Cette année onusienne sera donc une belle opportunité de rendre plus visible les combats et les solutions portées par des millions d’acteurs qui se battent pour préserver leurs méthodes traditionnelles de pêche.

Pour aller plus loin :
Sri Lanka : appuyer les pêcheurs face à l’accaparement du littoral
Testez vos connaissances : pêche artisanale et biodiversité, sont-elles compatibles ? (Quiz)

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne
Nourrissons le monde de solutions pour combattre la faim
Je découvre Je fais un don