Accaparement des terres, Brésil, Pérou

Brésil-Pérou : Carnet de route

Publié le 16.10.2012| Mis à jour le 08.12.2021

Du Sommet des peuples pour la justice sociale et environnementale aux luttes des paysans péruvien contre le projet minier de Conga, en passant par l’occupation de la Fazenda Cedro par les sans terre brésiliens et les inquiétudes générées par la construction des barrages de Santo Antonio et Jirau, un voyage à la rencontre de ceux qui luttent pour un monde plus juste…


« Carnet de route » est le cinquième épisode d’un cycle de webdocumentaires intitulé « TERRES »

Le blog du Sommet des peuples

Les origines d’un mouvement paysan qui a fait l’histoire. « Cette histoire a commencé à l’écart de tout mouvement politique. J’étais avocat, a peine diplômé. Un après-midi, sont apparus trois paysans dans mon bureau… » (Antônio Ribeiro Romanelli)

Crise alimentaire mondiale, défis de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. Entretien avec João Pedro Stedile, membre de la coordination du Mouvement des sans terre (MST) et de Vía Campesina Brésil

Les 25 ans du Mouvement des Paysans Sans-Terre. Le Mouvement des travailleurs ruraux sans terre du Brésil (MST) célébrait en 2009 ses 25 ans d’histoire. Créé en 1984, il est le fruit des mobilisations sociales qui marquèrent la lutte pour la démocratisation du pays et pour les droits sociaux du début des années 80


Les grands barrages en Amazonie

L’Amazonie toujours menacée par les grands travaux. Plus que jamais, la principale réserve de biosphère de la planète et ses habitants sont menacés. Brésil, Pérou, Bolivie… Réalisés parfois à la limite de l’illégalité, les mégaprojets se multiplient. De quoi mobiliser les partenaires du CCFD-Terre Solidaire et la société civile, qui ont déjà obtenu quelques succès… (un article de Jean-Claude Gérez).

Les conflits miniers au Pérou

Pérou, d’une arrière-cour à l’autre. Pour alimenter une croissance à deux chiffres – et bien qu’elle fasse partie des principaux producteurs mondiaux de ressources minérales –, la Chine doit s’assurer l’accès à de nouvelles sources d’approvisionnement. Résultat : 99,9 % des investissements directs de la Chine au Pérou se concentrent dans le secteur minier… (Philippe Revelli / Le Monde Diplomatique)

L’accaparement des terres en général

Farmlandgrab.Ce site de référence contient des articles d’actualité, en français, anglais, espagnol, etc. sur la ruée mondiale sur les terres agricoles. Il constitue une source d’information incontournable pour tous ceux qui suivent ou font des recherches sur la question, notamment les activistes sociaux, les organisations non gouvernementales et les journalistes.
Au cours de la dernière décennie, d’immenses étendues de terres agricoles de la planète ont été concédées, vendues ou louées à des investisseurs privés ou publics.

Les acquéreurs sont des entreprises agro-industrielles, des états soucieux d’assurer la sécurité alimentaire de leur population, des opérateurs financiers / ou : Des fonds d’investissement

Les récentes crises – alimentaire, financière et climatique –, en faisant de la terre et les denrées alimentaires des placements aux taux de rentabilité élevés, ont contribué à accélérer le phénomène.

En février 2011, plusieurs centaines d’organisations réunies à l’occasion du dernier Forum social mondial, ont tiré la sonnette d’alarme et signé l’Appel de Dakar contre l’accaparement des terres.

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne