© Léna Bousquet

Jonathan : son engagement bénévole au cœur de sa raison d’être

Publié le 30.08.2021| Mis à jour le 12.01.2022

Pour Jonathan, bénévole de l’équipe locale du CCFD-Terre Solidaire de Briançon, l’engagement associatif a toujours été un leitmotiv qui rythme son quotidien. D’une rencontre particulière à une philosophie d’action qui l’inspire, il nous raconte pourquoi il a décidé de s’engager à nos côtés.

Portrait Jonathan © Léna Bousquet
© Léna Bousquet

Un engagement au CCFD-Terre Solidaire marqué par une rencontre

Face à une vue imprenable sur les Hautes-Alpes, depuis le salon d’Agnès, également bénévole de l’équipe locale CCFD-Terre Solidaire de Briançon, Jonathan nous raconte, le sourire aux lèvres et le regard tourné vers elle, comment leur rencontre il y a deux ans a marqué son désir de rejoindre l’association.

“Je ne me voyais pas, tout d’un coup, arrêter d’être engagé quelque part”>Avant d’arriver dans les Hautes-Alpes, Jonathan, jeune trentenaire originaire de l’Oise, a longtemps été militant et responsable national du MRJC (Mouvement Rural Jeunesse Chrétienne) : un mouvement d’Église qui fait partie de la collégialité du CCFD-Terre Solidaire.

Une fois passé la barre des trente ans, Jonathan a dû se retirer de ce mouvement fait pour les jeunes et animé par des jeunes.

“Venant d’un mouvement dans lequel j’ai beaucoup été porté, beaucoup engagé, je ne me voyais pas, d’un coup, arrêter d’être engagé quelque part”.

C’est à ce moment charnière qu’il fait la connaissance d’Agnès, lors d’un événement national réunissant le CCFD-Terre Solidaire et le MRJC. Apprenant son arrivée imminente à Briançon, Agnès lui propose de rejoindre l’équipe locale CCFD-Terre Solidaire, permettant à Jonathan de combler, en partie, ce besoin d’engagement associatif qui résonne si fort en lui.

“Ce n’est pas si facile de retrouver un système d’engagement qui porte des valeurs. Au CCFD-Terre Solidaire, c’est le cas”.

Être bénévole pour agir, mais aussi se former

À Briançon, Jonathan met également son énergie au service d’un accueil digne des personnes migrantes.

Lire aussi : À la frontière franco-italienne : sur le chemin de l’exil

Il cuisine bénévolement au sein de l’association Refuges Solidaires qui œuvre à l’accueil d’urgence des personnes en exil. Il est devenu depuis peu membre du Conseil d’administration.

Au sein de l’équipe locale du CCFD-Terre Solidaire, il participe à l’organisation d’événements pour sensibiliser les publics aux enjeux de la solidarité internationale.

Il se souvient en particulier d’un événement qu’il a co-organisé autour de l’Amérique du Sud.

“On a parlé des migrations, mais on a aussi parlé d’agriculture. Ce n’est pas que le même thème, et c’est selon moi un des points forts du CCFD-Terre Solidaire”.

Jonathan apprécie tout particulièrement cet environnement associatif qui lui permet de se former sur de nombreuses thématiques, tout en étant dans la rencontre et dans la discussion avec les autres.

Son engagement conforté par une philosophie d’action auquel il croit

“Le CCFD-Terre Solidaire, par ses actions, c’est quelque chose qui me nourrit”>La double casquette bénévole qu’il porte lui permet de vivre une expérience associative aussi bien complémentaire qu’enrichissante, sans être “le nez dans le guidon”.

“Je considère que le CCFD-Terre Solidaire, par ses actions, c’est quelque chose qui me nourrit. Parce que dans les faits, au Refuge, on est tout le temps dans l’action. Et donc, on prend difficilement le temps de parler, de réfléchir, de se poser les questions de pourquoi on est engagé, de pourquoi il faut faire telle action. Et pour moi, le CCFD-Terre Solidaire permet d’apporter une réflexion autour de tout ça”.

Jonathan a tout de suite été sensible aux actions et à la philosophie de l’association.

“Le CCFD-Terre Solidaire, c’est un travail de longue haleine, c’est un travail de formation, c’est un travail de partenariat”.

MOI AUSSI, JE VEUX M’ENGAGER

Découvrez d’autres témoignages :
Marie-Véronique : s’engager a changé sa manière de vivre

Gabriel : le refus du fatalisme au cœur de son engagement pour le climat

Gaston : oser s’engager plus pour défendre les droits des personnes migrantes

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne
Nourrissons le monde de solutions pour combattre la faim
Je découvre Je fais un don