© Juliette Pascal

Journée du Migrant et du Réfugié : à Briançon, une Maraude Solidaire inédite #JeudiPhoto

Publié le 21.09.2022| Mis à jour le 22.09.2022

Cette photo a été prise lors de la Grande Maraude Solidaire organisée en mars 2022 à Briançon. Plusieurs centaines de personnes s’étaient rassemblées pour dénoncer les violences aux frontières et la mise en danger de la vie des personnes migrantes. Mais un événement imprévu est venu bouleverser la manifestation.

Cortège de la Grande Maraude Solidaire. ©Juliette Pascal/Tous Migrants

Rendez-vous chaque jeudi pour écouter Stéphanie Gallet, journaliste pour RCF, commenter une photo choisie par le CCFD-Terre Solidaire.

Nous sommes au col de Montgenèvre, à quelques kilomètres de la frontière avec l’Italie. La nuit glaciale tombe sur les Hautes-Alpes. On distingue à peine les montagnes ensevelies sous une épaisse brume. Loin de l’attraction des pistes de ski, ces montagnes dissimulent une tout autre réalité. Celle d’une frontière de plus en plus militarisée qui contraint les personnes exilées à emprunter des sentiers toujours plus dangereux.

“L’amour de nos montagnes abaisse les frontières”

Ce jour-là, plus de 300 personnes sont venues participer à la Grande Maraude Solidaire organisée par le mouvement Tous Migrants que nous soutenons. Au rythme des saxophones et dans une ambiance festive, le cortège se dirige vers les locaux de la police aux frontières (PAF) pour dénoncer les exactions commises aux frontières et exprimer leur solidarité envers les personnes exilées. Grelottant sous le froid, les maraudeurs imaginent la détresse des personnes migrantes livrées à elles-mêmes, bien souvent dépourvues d’habits adéquats. 

Soudain, la musique et les prises de parole s’interrompent. Aux bas des pistes, la police procède à l’arrestation de huit personnes exilées, dont des enfants et une femme enceinte. Sans la moindre hésitation, les manifestants encerclent la fourgonnette où elles sont détenues et parviennent à les exfiltrer  en les cachant au sein de la foule. Cet élan de solidarité, auquel ont pris part des salariées et des bénévoles du CCFD-Terre Solidaire, a permis d’empêcher le refoulement arbitraire de ces personnes qui ont ensuite été conduites par Médecins du Monde au Refuge Solidaire de Briançon. 

Défendre des politiques migratoires plus justes

Tel un écho porté par les trois drapeaux au pied de la montagne de Montgenèvre, le renforcement de la sécurité aux frontières françaises et européennes met en danger la vie des personnes en exil. Depuis 2014, 28 000 personnes sont décédées en essayant de rejoindre l’Europe ou en essayant de franchir ses frontières intérieures.

Face à cette situation, Tous Migrants et le CCFD-Terre Solidaire se réuniront à Bruxelles le 30 septembre prochain aux côtés d’autres organisations. L’enjeu : exiger des institutions européennes qu’elles mettent en place des mesures qui garantissent la sécurité et le respect des droits des personnes en exil.

Ecoutez aussi :

Pour aller plus loin :

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne