Droits humains, Pensée sociale de l'Eglise, Pérou, Projet

Participation citoyenne pour les droits de l’homme, la démocratie et le développement solidaire du pays

Publié le 26.02.2009| Mis à jour le 08.12.2021

Depuis 41 ans, CEAS, organe de la Conférence Episcopale Péruvienne, s’est mis au service des personnes et groupes vulnérables, de la défense de leurs droits humains, des leaders sociaux, des paysans menacés récemment par les accords de libre échanges, les populations urbaines et rurales affectées par la pollution et la spoliation de leurs ressources naturelles.


CEAS nourrit par ailleurs une réflexion sur la Doctrine Sociale de l’Eglise souhaitant montrer pourquoi celle-ci s’engage sur les problématiques de la démocratie, l’économie, la promotion des droits humains, la protection de l’environnement. Le processus de décentralisation actuel est une opportunité pour le pays grâce à l’ouverture de nouveaux processus participatifs, la vigilance sociale et citoyenne (budget participatif par ex.), la transparence dans l’accès à l’information et la nécessité de rendre des comptes aux électeurs, soit une des initiatives de démocratisation et de réforme de l’Etat promues par CEAS.

En 2007 les avancées en matière de transfert de compétences de l’Etat vers les régions sont notables et représentent une opportunité en matière de participation citoyenne pour les organisations locales. Dans ce cadre, la formation de responsables, des agents de la Pastorale Sociale animée par CEAS et de leaders est une nécessité pour leur permettre une participation plus efficiente dans les espaces qui leur sont ouverts (“Mesas” (Tables) de concertation, Conseils de Coordination Local et Régional, Comités de gestion). Ces personnes pourront alors développer des compétences de gestion pour le développement local, la gestion des conflits, mener des activités d’incidence politique dans les agendas publics et jouer un rôle dans la consolidation des processus d’articulation de la société civile et de l’Etat comme CONADES et COREDES, impulsés par CEAS.

Objectifs :
Les réseaux d’Eglise, les Evêques, leurs agents pastoraux et les laïcs, en coordination avec les organismes de la société civile, promeuvent activement la participation citoyenne et la défense des institutions démocratiques et le respect des droits humains, l’impulsion de processus de concertation pour le développement solidaire, la protection de l’environnement. Objectif spécifique : Promouvoir des mécanismes de participation citoyenne pour la gestion concertée des programmes sociaux transférés aux gouvernements locaux et régionaux.

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne