L’un des sites accompagnés par le Mocicc se situe à Comas, un quartier de la banlieue nord de Lima. C’est là que se trouvent les jardins bio communautaires « Mana » y « Mi Hermosa Huerta ». Ils sont regroupés sur un ancien square de 1000 m2, dont la mairie a autorisé l’usage pour les cultures.
Agriculture, Souveraineté alimentaire et agroécologie

Pérou : Manger sain et à sa faim grâce à l’agriculture urbaine (diaporama)

Publié le 15.03.2018| Mis à jour le 05.05.2022

Pour faire face à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition, les habitants des quartiers pauvres de Lima se lancent dans l’agriculture urbaine. Des cultures maraîchères et de petits élevages fleurissent au cœur de la ville.

En un peu plus d’un siècle, la population de l’agglomération de Lima est passée de 100 000 à 12 millions d’habitants (selon le dernier recensement de 2017). Lima est ainsi devenue la 5ème ville la plus peuplée d’Amérique latine. Pour accompagner cet essor démographique, la zone urbanisée s’est étendue de 200 km2 depuis 1950. D’après l’Organisation des Nations unies, cette tendance devrait se maintenir au moins jusqu’en 2020, à raison d’une croissance de 16 km2 par an.

Face à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition…

Conséquence ? L’achat de terres agricoles pour y construire des logements, des industries et des infrastructures a réduit considérablement la surface des vallées agricoles alentours. S’en est suivie une baisse de la production agricole et une augmentation des prix alimentaires. Aujourd’hui, environ 12% de la population de Lima vit en situation de pauvreté. Jusqu’à 25% dans les zones périphériques pauvres. Ces populations consacrent jusqu’à 80% de leurs revenus à l’achat d’aliments. Elles sont touchées par l’insécurité alimentaire et la malnutrition.

… des cultures maraîchères et de l’élevage au cœur de la ville

Face à cette situation, l’agriculture urbaine permet d’améliorer l’accès à des aliments nutritifs, sûrs et suffisants. En effet, elle développe des productions variées telles que les cultures maraîchères, les tubercules et les plantes aromatiques…

Elle promeut aussi l’élevage de petits animaux dans les villes et les zones périphériques. Le Mouvement Citoyen pour le changement Climatique (Mocicc) [[Le Mocicc est une plateforme de la société civile réunissant des organisations sociales, des ONG (parmi lesquelles des partenaires du CCFD-Terre Solidaire comme Forum Solidaridad Perú et CooperAcción), des réseaux, des institutions religieuses, des collectifs jeunes et citoyens… tous orientés « à générer des actions ainsi qu’un courant d’opinion pluriel pour défendre la vie et la durabilité de la Terre menacées par le changement climatique ».]] se mobilise pour accompagner le développement de cette agriculture urbaine dans la capitale péruvienne, notamment dans des quartiers périphériques.

Lire aussi : A Rio, des potagers bios améliorent la vie des plus modestes

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne