Noël contre la faim

Publié le 18.09.2009 • Mis à jour le 13.02.2013

Partenaire - Mouvement des sans terre

En 2009, le MST commémore 25 ans de travail, de luttes et de réussites, en partenariat avec plusieurs organisations françaises de solidarité internationale dont le CCFD-Terre Solidaire.

Considéré actuellement comme l’un des plus grands pays en développement, le Brésil présente pourtant encore de forts taux d’inégalités sociales. Principalement caractérisé par son potentiel agricole international, le pays n’a pas réussi à résoudre les problèmes d’une partie de la population paysanne qui englobe aujourd’hui plus de 30 millions de personnes.

Le coeur du problème agricole au Brésil réside dans l’absence d’une véritable réforme agraire et de politiques sociales qui puissent assurer des conditions de vie dignes aux paysans. Pour faire face au problème de la concentration des terres, à la fin de la dictature militaire (1964-1985), des paysans sans terre ont commencé à mener des actions - non violentes - d’occupation et d’installation sous forme de campements provisoires : assentamentos [1] sur des terres inexploitées.

Ainsi est né l’un des plus grands mouvements paysans en Amérique Latine : le Mouvement des Paysans Sans Terre du Brésil - MST.

Créé en 1984, le MST a permis l’accès à la terre pour plus de 350 000 familles de paysans sans terre, dont 250 000 sont installées et 100 000 occupent des terres, en attente de titres de propriété. Le MST est axé sur les luttes concrètes et les conquêtes pour les sans terre : l’accès à la terre, l’éducation, la santé, la formation, l’environnement, l’égalité entre les hommes et les femmes...

Ses objectifs sont clairs :

  • Organiser la lutte des sans terre
  • Lutter pour une réforme agraire
  • Participer au changement de la société brésilienne.

L’articulation entre le MST et le reste de la société brésilienne est fondamental. La lutte pour la terre est un enjeu pour toute la société dans sa conquête de la dignité humaine. Voilà pourquoi le MST a élargi son travail au reste de la société brésilienne. Il porte aussi le débat sur la scène internationale, afin d’échanger des expériences et de défendre une position commune entre les paysans des pays pauvres et ceux des pays riches (le problème des OGM, des multinationales, la disparition des petits agriculteurs, l’indépendance alimentaire, les questions environnementales, le respect des diversités culturelles...).

Le CCFD-Terre Solidaire soutient le MST depuis 1986. Il a ainsi appuyé des projets d’alphabétisation, d’aide aux producteurs installés sur des terres non exploitées, d’implantation de la coopérative nationale de réforme agraire et en 2009, le CCFD-Terre Solidaire appuie une évaluation interne au MST de 10 années de lutte pour l’égalité des droits entre les hommes et les femmes.

Consultez le blog.

A lire

L’action politque des sans terre

KONDER COMPARATO, Bruno L’action politque des sans terre Ed. L’Harmattan Paris 2004 Ce livre, publié en France en 2004 par un jeune chercheur brésilien en sciences politiques, passe en revue les regards que ministres, politiciens de tout bord, hommes d’Eglise et opinion publique portent sur le Mouvement des Sans Terre. Il montre que le MST est devenu un acteur déterminant, qui, peu à peu, contribue à faire évoluer le débat politique sur l’accès à la terre au Brésil.

Auteur(s): Mouvement des Sans Terres

[1assentamentos : campements, généralement sur des terres publiques, le long des routes où des familles s’installent dans des tentes couvertes de bâches noires. Les terrains propices aux assentamentos sont identifiés et localisés par le Mouvement, généralement à proximité de terres en friches.

Nos projets

1er décembre 2017 Acord Burundi , Les femmes paysannes de l’Union Uwaki de Kiwanja, décembre 2013 , Mooriben

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)

16 novembre 2017 Amassa Afrique Verte

Au Mali, 6 manières de faire face aux changements climatiques

Au Mali, la saison des pluies est durablement perturbée par la crise du climat. Ces changements affectent en particulier la période des (...)

15 septembre 2017 ITECA

Haiti : La culture de la mangue m’a permis d’aller à l’école (témoignage)

Ovalson OVID a 24 ans et vit près de la ville de Gros Morne à Haiti. Il raconte tout ce que lui a permis de faire l’association locale (...)

S’informer

29 novembre 2017

Henri Burin des Roziers, grand avocat des paysans sans terre au Brésil, nous a quittés

Henri Burin des Roziers est mort le 26 novembre 2017 à Paris à l’âge de 87 ans. Frère dominicain français épris de justice et de liberté, (...)

16 octobre 2017

10 ans après les émeutes de la faim, où en sont les engagements internationaux ? (rapport)

Dans son rapport intitulé « La faim justifie les moyens ! », le CCFD-Terre Solidaire constate la montée de l’insécurité alimentaire dans le (...)

8 septembre 2017

Brésil : en Amazonie, une réserve naturelle sauvée du désastre minier

Le gouvernement Temer est contraint d’annuler le décret qui abrogeait une réserve naturelle en Amazonie. La forte mobilisation de la (...)