Noël contre la faim

Publié le 15.11.2017 • Mis à jour le 12.03.2018

Agriculture à la COP23 : les Etats prennent enfin leurs responsabilités ! (communiqué)

Communiqué du CCFD-Terre Solidaire et du Secours Catholique-Caritas France

Au terme d’une semaine de négociations tendues entre les pays du G77 et les pays les plus riches, les Etats réunis à la COP23 se sont mis d’accord sur une proposition de programme de travail sur l’agriculture. Les ONG demandaient la création de ce programme depuis maintenant deux ans. Ce dernier traitera aussi bien des questions techniques de réduction des émissions de gaz à effet de serre que de la mise en œuvre de la transition agricole et des moyens associés, et ce dans le respect de l’équité entre Etats, deux éléments demandés par nos organisations.

«  Les Etats Parties à la Convention des Nations unies sur les changements climatiques se disputent depuis la COP de Durban en 2011 sur la façon d’aborder la question sensible des modèles agricoles. Tout en dénonçant l’immobilisme qui a régné pendant ces six longues années, nos organisations ont travaillé à des propositions concrètes pour contribuer à débloquer la situation. La création de ce programme de travail doit pouvoir répondre à la responsabilité historique des pays industrialisés dans les émissions de gaz à effet de serre - notamment les émissions agricoles, et aborder la question des financements de la transition agricole. Il était crucial d’avancer enfin sur ce point pour l’ensemble des pays historiquement les moins responsables comme pour les acteurs engagés sur les enjeux de sécurité alimentaire », explique Sara Lickel du Secours Catholique-Caritas France

« Nous avons maintenant trois ans pour nous battre afin que la question d’une transition agricole juste socialement et respectueuse de nos ressources soit au cœur des discussions. Il n’est plus acceptable de laisser faire une agriculture industrielle qui contribue fortement aux émissions de gaz à effet de serre, alors que dans le même temps les agricultures paysannes subissent de plein fouet l’impact des dérèglements climatiques. Il est essentiel de réduire les émissions de l’agriculture industrielle et d’opérer une transition vers l’agroécologie paysanne. Nous serons vigilants à ce que les fausses solutions n’envahissent pas ces futures discussions  », déclare Anne-Laure Sablé du CCFD-Terre Solidaire.

Nos organisations se félicitent que les Etats aient enfin accepté d’ouvrir la voie sur ce sujet crucial alors que la FAO rappelait encore il y a quelques semaines que les dérèglements climatiques étaient une des principales causes de la faim dans le monde. Nous espérons désormais que les Etats s’attaqueront vraiment aux impacts de nos systèmes agricoles et alimentaires actuels et s’attèleront à mettre en place une réelle transition agroécologique.

Anne Laure-Sablé, chargée de plaidoyer souveraineté alimentaire et climat au CCFD-Terre Solidaire, et Sara Lickel, chargée de plaidoyer droit à alimentation au Secours catholique-Caritas France, sont présentes à Bonn jusqu’au 17 novembre.

Contacts : Anne-Laure Sablé : +33 (0)7 60 02 19 65 / Sara Lickel : +33 (0)6 71 00 69 76


Contacts presse aux sièges :


CCFD-Terre Solidaire :

Karine Appy, 06 66 12 33 02 - k.appy@ccfd-terresolidaire.org

Secours Catholique-Caritas France :

Christelle Bresin 01.45.49.73.23- christelle.bresin@secours-catholique.org

S’informer

15 mars 2018

Pérou : Manger sain et à sa faim grâce à l’agriculture urbaine (diaporama)

Pour faire face à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition, les habitants des quartiers pauvres de Lima se lancent dans l’agriculture (...)

1er février 2018

Philippines : La terre est un bien commun, pas une marchandise

Dossier : Vers un traité Onu contre l’impunité des multinationales

Mary Ann Manahan est directrice du programme sur les biens communs à Focus on the global South (https://focusweb.org), basée à Manille. (...)

5 janvier 2018

A Madagascar, l’exploitation aurifère de Vohilava ferme suite à la mobilisation de la population

Le CCFD-Terre Solidaire salue l’annonce de la fermeture du site aurifère de Vohilava exploité par une société chinoise à Madagascar. Cette (...)

Nos projets

21 mars 2018

A Haïti, entre cyclones et sècheresses, assurer l’accès à l’eau

Dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, zoom sur Haïti. Dans un pays touché par des sècheresses de plus en plus longues et intenses, (...)

1er décembre 2017

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)

16 novembre 2017

Au Mali, 6 manières de faire face aux changements climatiques

Au Mali, la saison des pluies est durablement perturbée par la crise du climat. Ces changements affectent en particulier la période des (...)