Noël contre la faim

Publié le 08.12.2017 • Mis à jour le 29.01.2018

Au Mexique, le Prix National des Droits Humains 2017 décerné à notre partenaire Miguel Gandara, président de Serapaz

Le CCFD-Terre Solidaire se réjouit de voir le Prix National des Droits Humains au Mexique décerné Miguel Alvarez Gandara, président de Serapaz, une organisation partenaire. C’est une reconnaissance pour tous ceux qui se sont battus en faveur de la loi contre les disparitions adoptée cette année au Mexique.

Partenaire(s) :

Serapaz est une association mexicaine. Elle a été créée par Mgr Samuel Ruiz, ancien évêque de San Cristobal de Las Casas, pour faciliter la médiation du conflit entre l’armée mexicaine et les zapatistes au Chiapas.

Les violences sont omniprésentes au Mexique. La guerre contre les narco-trafiquants a fait plus de cinquante mille morts depuis 2006. Serapaz a donc développé son action en faveur des droits humains, au cœur des préoccupations de la société mexicaine. Elle se mobilise aussi autour des mesures de protection à adopter pour des défenseurs des droits humains, particulièrement menacés aujourd’hui au Mexique.

Pour en savoir plus, lire la présentation de Serapaz

Extrait du communiqué de Serapaz :
Bien que le prix soit octroyé à titre personnel, reconnaissant ainsi la trajectoire de lutte et de défense des droits humains et de construction de la paix au Mexique, Miguel acceptera le prix au nom de Serapaz, des causes que nous avons accompagnées et des mouvements sociaux avec lesquels nous avons travaillé tout au long de ces années, incluant :

Ce prix reconnait plus de 20 années de travail de Serapaz dans la construction de la paix et de la justice au Mexique. Des années de travail qui n’auraient pas été possibles sans votre appui solidaire et votre confiance.

C’est pour cette raison que nous voulons vous faire participer de cette reconnaissance et vous remercier de votre contribution. Le prix comprend un apport financier, que Miguel a décidé de redistribuer aux mouvements sociaux.

Alberto Solis Castro
Directeur exécutif de Serapaz

Le Prix National des Droits Humains est une distinction que la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) octroie comme reconnaissance publique de la part de la société mexicaine à une personne qui s’est distinguée dans la promotion réelle et la défense des droits humains au Mexique.

Le prix est attribué tous les ans par le Président de la République dans une cérémonie officielle. La décision est prise par un jury indépendant désigné par la CNDH.

Lire aussi la lettre ouverte au Président Emmanuel Macron des associations de la société civile mexicaine

S’informer

1er février 2018

Au Brésil, le port industriel de Suape est une zone de non droits

Dossier : Vers un traité Onu contre l’impunité des multinationales

Depuis 1975, les ONG brésiliennes se battent contre la construction puis l’extension du complexe industriel portuaire de Suape, devenue (...)

1er janvier 2018

En Colombie, une commission pour faire la vérité sur le conflit- Francisco De Roux

FDM n°302

Responsable de la communauté jésuite de Colombie depuis 2008, ancien directeur du Cinep/PPP, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, (...)

7 novembre 2017

Paradise papers : les paradis fiscaux, comme l’île Maurice, sont une entrave aux droits humains (témoignage)

Dossier : Vers un traité Onu contre l’impunité des multinationales

Chaque année, l’Ile Maurice, véritable paradis fiscal, doit renoncer à des investissements dans le secteur de la santé et de l’éducation. (...)

Nos projets

8 août 2016

Au Mali, l’association Azhar soutient les initiatives Touaregs contribuant au vivre-ensemble

Assinamar Ag Rousmane est coordinateur de programme au sein de l’ONG Azhar, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire depuis sa création en (...)

20 juin 2016

Défendre les droits des migrants aux frontières et en zone d’attente

Partenaire du CCFD-Terre Solidaire, l’Anafé – Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers – est l’une des rares (...)

15 juin 2016

Nicaragua : Sheila Reyes, au plus près des migrantes

Dans un pays étranglé depuis des années par la crise économique, de nombreux Nicaraguayens ne trouvent d’issue à leur situation personnelle (...)