Publié le 29.04.2017 • Mis à jour le 17.05.2018

Burkina Faso : La Copagen publie son rapport "Le coton Bt et nous - La vérité de nos champs"

Une étude de terrain « Le coton Bt et nous - la vérité de nos champs ! », menée par la Coalition ouest-africaine pour la protection du patrimoine génétique africain (Copagen), est parue le 29 avril 2017. Réalisé en partenariat avec Inter Pares et le CCFD - Terre Solidaire, ce document est sorti à l’occasion des Rencontres internationales des résistances (RIR) aux OGM de Lorient (28 au 30 avril 2017).

Le rapport « Le coton Bt et nous – La vérité de nos champs ! », publié le 29 avril 2017, dresse un constat accablant. Il décrit les conséquences, au Burkina Faso, de la culture du coton génétiquement modifié mis au point par Monsanto.

Fruit d’une recherche paysanne de terrain qui aura duré trois ans et impliqué 203 producteurs cotonniers, cette étude met à mal les promesses faites par la multinationale :

  • Sur les campagnes cotonnières 2014-2015 et 2015-2016, les rendements sont inférieurs à ceux du coton conventionnel.
  • Les revenus des producteurs sont également inférieurs notamment car le prix des semences est élevé.
  • Depuis 2015, du fait de l’infériorité de la qualité de la fibre, le coton est difficilement commercialisable.
  • Soit disant résistant aux attaques d’insectes, dans la durée les producteurs ont dû de nouveau recourir aux pesticides.
  • Les producteurs s’inquiètent de son impact sur la santé des populations et celle des animaux.
  • Ils s’inquiètent également des impacts sur l’environnement.

Pour en savoir plus, télécharger le rapport :

Lire aussi le communiqué de presse.

Les Rencontres internationales des résistances aux OGM (RIR OGM)

Du 28 au 30 avril 2017, s’est déroulée à Lorient la deuxième édition des Rencontres Internationales des Résistances aux OGM. Elles émanent des RIR OGM 2016 tenues à Ouagadougou en 2016 et réunissant 11 nationalités d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Sud avec des soutiens d’Asie et d’Océanie. Une réelle volonté de convergence internationale y est née, tant dans les résistances aux OGM que dans la construction d’alternatives.

Plusieurs partenaires du CCFD-Terre Solidaire ont participé à cette deuxième édition dont :

S’informer

6 de julio de 2018

Pozos de cárbono en las tierras agrícolas, ¿milagro o coartada? (informe)

La agricultura puede ser considerada igual como responsable o víctima de los cambios climáticos. Unos piensan que convertir las tierras (...)

18 juin 2018

En Amérique latine, l’agroécologie est une lutte politique

En Amérique latine, se développe une approche politique de l’agroécologie. Au-delà de la seule question de l’agriculture, elle prend en (...)

1er juin 2018

La séquestration du carbone dans les terres agricoles, miracle ou alibi ? (Rapport)

L’agriculture est tour à tour considérée comme responsable ou victime des dérèglements climatiques. Certains voient en elle des solutions (...)

Nos projets

3 mai 2018

A Haïti : 6 stratégies pour s’adapter au changement climatique

Avec le réchauffement de la planète, les phénomènes climatiques observés à Haïti sont de plus en plus extrêmes et destructeurs. Les (...)

23 mars 2018

Cinq reportages de La Croix au Paraguay pour découvrir l’action du CCFD-Terre Solidaire

Cinq portraits ont été réalisés par le quotidien La Croix au Paraguay avec des associations partenaires du CCFD-Terre solidaire. Une série (...)

1er décembre 2017

L’agriculture paysanne et l’agroécologie en Afrique : un pari gagnant

301 - Septembre-Octobre

Le soutien à une agriculture paysanne et l’agroécologie peuvent-ils améliorer les conditions de vie et la cohésion des populations rurales (...)