| |
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire

Partage des richesses

Pour le CCFD-Terre Solidaire, construire la solidarité internationale exige de s’attaquer aux causes des injustices, de la faim et de la pauvreté. Nous interpellons les instances politiques pour défendre un plus juste partage des richesses et permettre aux Etats de répondre aux besoins de leur population.

Partage des richesses

Partage des richesses

Au niveau mondial, les inégalités se creusent comme le montre le dernier rapport du World Inequality Lab. Depuis les années 1980, les 1 % les plus riches ont profité deux fois plus de la croissance des revenus que les 50 % les plus pauvres. Néanmoins tous les pays ne sont pas touchés de la même manière.
A niveau de développement égal, les pays peuvent présentent des degrés d’inégalités très disparates. Le rapport met en lumière à quel point ce sont les choix faits par les politiques publiques nationales qui font la différence en matière de réduction des inégalités.

Dans ce contexte, l’un des enjeux central est de permettre aux Etats de disposer des ressources financières nécessaires pour subvenir aux besoins essentiels de la population  : éducation, alimentation, accès à l’eau, santé, justice, défense des droits humains et environnementaux.
De telles politiques publiques nécessitent des sources de financement stables pour les Etats. Elle repose également sur la capacité des sociétés civiles à s’organiser pour demander des comptes à leurs gouvernants et défendre leurs droits.

Pour atteindre ces objectifs, nous avons choisi de nous concentrer particulièrement sur 3 combats.

- La justice fiscale
L’évasion fiscale prive les Etats et leurs populations des ressources nécessaires pour répondre à leurs besoins essentiels. En France, mais aussi auprès des instances européennes et internationales, nous défendons des règles et des lois permettant de lutter pour plus de justice fiscale.

- La régulation des multinationales et la lutte contre leur impunité.
L’effondrement de l’usine du Rana Plazza au Bangladesh qui fit plus de 1 200 morts a montré l’exploitation de la main d’œuvre de l’industrie textile et l’impossibilité pour les victimes d’accéder à la justice.
Nous plaidons pour l’instauration de règles nationales, européennes et internationales exigeant le respect des droits humains et environnementaux par les multinationales et leurs filiales.

- L’annulation, la restructuration ou l’allègement des dettes extérieures
Les dettes extérieures grèvent les budgets des Etats. Le ré-endettement insoutenable et les crises associées ont un impact considérable sur les inégalités et constituent un frein au développement.
Avec la Plateforme Dette et Développement, nous alertons sur le risque d’une nouvelle crise de la dette et plaidons pour des mécanismes de prévention et de résolution de la dette publique. C’est une réforme de l’architecture financière mondiale qui est aujourd’hui nécessaire.

Une parole forte

« La dignité de chaque personne humaine et le bien commun sont des questions qui devraient structurer toute la politique économique. Or parfois elles semblent être des appendices ajoutés de l’extérieur pour compléter un discours politique sans perspectives ni programmes d’un vrai développement intégral. Beaucoup de paroles dérangent dans ce système !
C’est gênant de parler d’éthique, c’est gênant de parler de solidarité mondiale, c’est gênant de parler de distribution des biens, c’est gênant de parler de défendre les emplois, c’est gênant de parler de la dignité des faibles, c’est gênant de parler d’un Dieu qui exige un engagement pour la justice.
D’autres fois, il arrive que ces paroles deviennent objet d’une manipulation opportuniste qui les déshonore. La commode indifférence à ces questions rend notre vie et nos paroles vides de toute signification. La vocation d’entrepreneur est un noble travail, il doit se laisser toujours interroger par un sens plus large de la vie ; ceci lui permet de servir vraiment le bien commun, par ses efforts de multiplier et rendre plus accessibles à tous les biens de ce monde. »
Pape François, Evangelii Gaudium 203

Nous suivre
Passer à l'action
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
CCFD-Terre Solidaire
Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire
4 rue Jean Lantier
75001 Paris
France
Tel (+33)1 44 82 80 00
N° SIREN 775 664 527
N° RNA W759000066